Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Un avertissement d'onde de tempête est en vigueur dans l'est. Des vagues de 3 à 5 mètres au Québec

Onde de tempête : scénario similaire à celui de 2010 ?

chargement de la vidéo...

MétéoMédia

Mercredi 6 décembre 2017 à 12 h 53 - Un avertissement d'onde de tempête est en vigueur dans l'est et fait redouter des débordements côtiers, sept ans jour pour jour après des inondations historiques. L’impact attendu mercredi devrait toutefois être bien moins important qu’en 2010.


À lire également : Il y a un an, ce dérapage faisait le tour du monde


De nombreux éléments sont réunis dans l’est du Québec pour provoquer des déferlements de vagues et des débordements côtiers. La marée astronomique, amplifiée par la Lune qui est plus près de la Terre (périgée) qu’elle ne l’a été durant toute l’année 2017, fait gonfler le niveau de la mer. Des vents violents vont quant à eux pousser les vagues de trois à cinq mètres de hauteur sur les côtes.

C’était il y a sept ans : les grandes marées du 6 décembre 2010. Les explications de Réjean Ouimet.

Ces conditions rappellent celles qui ont mené aux terribles inondations côtières du 6 décembre 2010, quand une partie des rives de la Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord avaient été envahies par les eaux. Environ 500 personnes avaient dû quitter leur domicile, et des dommages considérables avaient été causés aux infrastructures publiques et privées le long du littoral du Saint-Laurent : « la tempête du 6 décembre » avait coûté plusieurs dizaines de millions de dollars. À Rimouski, la marée avait atteint un niveau record de 5,54 mètres, du jamais vu depuis 110 ans. Rendez-vous compte : des coquillages avaient été retrouvés jusqu’à un kilomètre à l’intérieur des terres !

Doit-on craindre pour autant de telles inondations côtières cette nuit et mercredi ? « Les conditions sont similaires, mais moins importantes, tempère Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia. Le système qui apporte des vents est à distance, ce qui maintient une pression atmosphérique relativement élevée. Le niveau de l’eau a donc peu de chances de monter aussi haut qu’en 2010. » Enfin, l'avertissement actuel d'onde de tempête concerne l'extrême est, alors que celles d'il y a sept ans concernaient une plus grande portion du littoral québécois.

Prudence tout de même si vous empruntez les routes côtières !

À VOIR ÉGALEMENT : La tempête progresse dans l'est

Le père Noël sous surveillance
Le (vrai) froid arrive : il est temps de se préparer !
La super Lune vue à travers le monde
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité