Expired Nouvelles - Il y aura une cassure au Québec en début de septembre - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
TENDANCE 30 JOURS

Il y aura une cassure au Québec en début de septembre


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Vendredi 17 août 2018 à 19 h 16 - Selon la Tendance 30 jours, l’été (et la chaleur) ne faiblira pas abruptement d’ici la mi-septembre. Le Québec sera notamment épargné par un important dôme d’air froid qui restera davantage du côté des Prairies canadiennes. On ne devra cependant pas s’attendre à un retour en force des canicules durant la première moitié du mois.


À lire également : Un retour d'El Niño cet hiver? Voici les impacts.



Semaine du 19 au 25 août : retour à la normale 

La majorité des secteurs connaîtront un retour des températures saisonnières pour cette semaine. Ceci signifie que le temps sera plus sec et le mercure plus dans les normales. En fait, le sud du Québec n’a pas connu une chaleur estivale conventionnelle depuis la mi-juin ! 

« Il s’agira d’un retour à l’équilibre au Québec et en Ontario en raison d’un certain rapprochement du dôme d’air froid dans les Prairies canadiennes. Mais ce sera très confortable, sans un impact de l’humidex aussi important qu’au cours des dernières semaines », explique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia. 

Avis aux intéressés, le contexte atmosphérique fera en sorte que les concentrations de chaleur les plus importantes au pays seront en Colombie-Britannique et dans les Maritimes. 

19 au 25 aout 2018

Moyenne des températures le 31 août : 

  • Gaspé : 21 °C
  • Sept-Îles : 17 °C
  • Rimouski : 19 °C
  • Saguenay : 21 °C 
  • Québec et Sherbrooke : 22 °C 
  • Montréal et Gatineau : 24 °C 
  • Val-d’Or : 20 °C 


Semaine du 26 au 31 août : retour en force de la chaleur

La fin du mois d’août sera à l’image de l’été, c’est-à-dire plus chaude que la normale. Le dôme d’air froid va se retirer vers le centre du Canada, laissant ainsi la chance à la chaleur de se rebâtir et reprendre sa place. « On parle ici d’un retour progressif des 30 ˚C avec un influx d’humidité important », ajoute André Monette.

26 au 31 aout 2018

Semaine du 1er au 7 septembre : cassure modeste 

Durant cette période, les modèles actuels montrent un déplacement de la chaleur anormale vers les Maritimes. On peut donc s’attendre à une petite cassure. En contrepartie, on ne voit pas de retour en force de l’air froid vers le Québec et l’Ontario. 

« Le creux présent dans les Prairies canadiennes s’approchera du Québec, mais pas assez pour provoquer des températures nettement sous les normales », indique le chef météorologue. En d’autres mots, la majorité des secteurs devraient s’en tirer avec des températures dans les normales, ou légèrement au-dessus. 

1-15_septembre_2018

Semaine du 8 au 15 septembre : une option sur la chaleur 

À plus long terme, le patron météo actuel favorise une prédominance d’air plus chaud au Québec et en Ontario. « Il y a une option pour que la chaleur se reconstruise durant cette période », indique André Monette. Il ne faut cependant pas s’attendre à une chaleur aussi spectaculaire et historique qu’en 2017. 

Rappelons qu’on avait enregistré la canicule la plus tardive au Québec du 23 au 27 septembre (60 records de chaleur) l’année dernière. Cette année, on peut s’attendre à une prolongation de l’été plus modeste pour les 15 premiers jours de septembre. 

Un été exceptionnel 

Rappelons qu’en mai dernier, les météorologues prévoyaient une première moitié de l’été très chaude, mais ils s’attendaient à une fin rapide de la chaleur estivale. 

« La descente d’air froid s’est surtout concentrée dans les Prairies et le nord du Québec par moment. Ce même air froid n’a pas réussi à se rendre dans le sud de la province. C’est ce qui explique la chaleur plus intense et constante cette année », commente André Monette. 

D’ailleurs, la moyenne de température de certaines villes du Québec risque de se classer dans la plus chaude de leur histoire au terme de la période estivale actuelle.

À VOIR ÉGALEMENT : JAMAIS AUSSI CHAUD EN GASPÉSIE DEPUIS 40 ANS : 




Vous devriez aimer le mois de septembre. Voyez pourquoi.
Il n’a jamais fait aussi chaud en Gaspésie depuis 40 ans
Plus de 50 mm de pluie à venir. Voyez où.
Il fera encore plus chaud que prévu. Vraiment plus chaud!
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité