Expired Nouvelles - Été 2015 : l'un des plus déréglés que nous ayons connus! - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Un des étés les moins intéressants des 75 dernières années.

Été 2015 : l'un des plus déréglés que nous ayons connus!

Visitez notre Guide de la saison automnale pour voir notre Aperçu de l'automne et d'autres textes connexes.


Lundi 31 août 2015 à 12 h 22 - L’été 2015 se classera parmi les plus décevants, mais surtout les plus déréglés que nous ayons connus. D’abord, juin a été si froid que la saison a été retardée d’un mois. Ensuite, juillet a été mitigé avec du froid historique dans l’est, puis deux canicules. Heureusement, le mois d’août nous réservait le meilleur de l’été, avec de la chaleur record.


Voyez ce que l’automne 2015 nous réserve, dès lundi sur le Web et sur nos ondes. D'ici là, découvrez les dessous de l'Aperçu.


Le pire de l’été 

Juin : Tel qu’anticipé dans notre prévision de l’été, la saison s’est classée parmi les moins intéressants des 75 dernières années dans le sud de la province, la palme appartenant à 2008. 

D’abord, l’été s’est installé avec un mois de retard, juin ayant été plus frais que le mois de mai, du jamais vu depuis que les données météo sont compilées. Qui plus est, avec 27, 1 °C comme température la plus chaude pour tout le mois, Montréal a égalisé l’ancien record de bas maximum. 

Juin a aussi été marqué par de longs épisodes de pluie, ce qui en fait un mois particulièrement pluvieux, surtout pour le corridor Montréal, Québec et Sherbrooke. Coaticook a d’ailleurs subi d’importantes inondations. 

En moyenne, le mois se termine avec des températures sous les normales, entre 1 et 2 °C partout en province. 

Juillet : La première semaine des vacances de la construction a été désastreuse, voire même catastrophique pour les vacanciers qui ont choisi la Gaspésie. Pas moins de six journées consécutives ont enregistré des records de froids. Du jamais vu dans l’est de la province! La région a fini le mois 2 degrés sous les normales de saison. 

Plusieurs journées ont été orageuses au Québec en juillet en raison des grandes variations de température observées, à commencer par le 1er juillet. La journée des déménagements a été arrosée dans le sud. Il est tombé 70mm en moins d’une heure le 21 juillet à Pohénégamook, ce qui a causé des inondations et sectionné des routes. De plus, lors d’orages violents à Montréal le 27 juillet, un cycliste a été frappé par la foudre. 

Août : Août a été le mois des extrêmes. La seule tornade de la saison s’est produite à Saint-Zénon le 3 août. Elle n’a heureusement causé que des dégâts mineurs. La même journée, l’Estrie était frappée par de la forte grêle. Des milliers de véhicules ont été endommagés. Le 20 août, au moins trois micro-rafales ont arraché des arbres et renversé de la machinerie agricole en Abitibi. Néanmoins, la saison des tornades a été exceptionnellement calme cette année, alors qu’on en enregistre 6 en moyenne au Québec. 

La première moitié du mois a été particulièrement pluvieux dans le corridor de la vallée du St-Laurent entre Montréal et le Bas-Saint-Laurent. Dès le 15 août, ces secteurs avaient déjà reçu plus de précipitations qu’il en tombe habituellement dans tout le mois. Un système se déplaçant très lentement a amené plus de 75 mm sur Montréal et Québec, un record mensuel quotidien pour cette dernière. Charlevoix a aussi connu des inondations le 24 août et Québec le 25.

Bilan des précipitations de l'été 2015.

Le meilleur de l’été 

Juin : On cherche encore… 

Juillet : La chaleur arrive enfin! Juillet a connu deux canicules dans le sud et l’ouest du Québec, où les températures les plus chaudes depuis deux ans ont été enregistrées à Waskaganish (36 °C) et Gatineau/Ottawa (34,3 °C). Montréal n’a toutefois pas officiellement enregistré de canicule.

Les températures ont dépassé les valeurs saisonnières d’un degré dans le sud de la province pour le mois. 

Août : Les températures ont été au-dessus de la normale partout en province, particulièrement pour l’est du Québec. En effet, des records de chaleur mensuels sont à prévoir pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Ces secteurs ont fini 2 à 3 degrés au-dessus de la normale. Pour le sud de la province et la ville de Québec, les nuits chaudes fracasseront probablement des records de hauts minimums mensuels. En moyenne, ces secteurs ont été 1 à 2 degrés au-dessus des normales de saison. 

Montréal a d’ailleurs officialisé sa première canicule en 2 ans alors que Québec a finalement connu ses premiers 30 degrés de l’année. 

Aperçu de l’automne 

En somme, l’été 2015 se termine dans les normales, mais est à oublier. La chaleur qui a rattrapé son retard semble toutefois vouloir rester, du moins pour le début septembre. 

Voyez ce que l’automne 2015 nous réserve dès lundi.


En collaboration avec Réjean Ouimet et André Monette, météorologues à MétéoMédia

Bilan des températures de l'été 2015.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité