Expired Nouvelles - Québec noyée sous les eaux : le pire est envisagé - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
CLIMAT

Québec noyée sous les eaux : le pire est envisagé


Lundi 15 octobre 2018 à 15 h 50 - Le portrait du Québec si le monde se réchauffe de 3 °C d’ici 2100, comme cela semble être le cas, a été dessiné par le groupe d’experts du climat de l’ONU. Et ce réchauffement aura un impact sévère sur le littoral provincial, le long duquel vivent de nombreuses personnes.


À lire également : Si vous aimez l’hiver, on a une triste nouvelle pour vous...


La Terre devrait se réchauffer autour de 3 °C d'ici 2100 par rapport à l'ère préindustrielle, même si les gouvernements respectent leurs engagements pris lors de l'Accord de Paris, d'après le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), réuni la semaine dernière lors d'une conférence en Corée du Sud.

Parmi les conséquences envisagées, la montée des eaux retient l’attention puisqu’elle risque d’engloutir l'habitat de plus de 80 millions d’individus autour du monde. Cette élévation du niveau de la mer et des océans viendrait de la fonte des glaciers du Groenland et de l’Antarctique. De plus, les températures chaudes aideraient l’eau à se dilater et donc à prendre plus d’espace.

Au Québec, la Capitale-Nationale et les secteurs environnant le lac Saint-Pierre sont à surveiller de près.

Les grands centres

La région peuplée la plus affectée par une hausse de 3 degrés serait la ville de Québec et les alentours. Les quartiers de Limoilou et Saint-Roch seraient appelés à disparaître complètement sous les eaux, tout comme le charme du Vieux-Québec. Des routes seraient aussi impraticables, dont la quasi-entièreté du boulevard Saint-Anne et l’autoroute 440. Les eaux du fleuve Saint-Laurent devraient également déborder dans la rivière Saint-Charles qui, elle aussi, verrait son niveau augmenter. La région comprise entre les parcs de la Jeunesse, de la Pointe-aux-Lièvres et Victoria serait submergée. En plus de toucher les habitations de centaines d’habitants, les activités du port de Québec devraient être suspendues, l’endroit étant complètement sous le fleuve Saint-Laurent.



Les conséquences pour Montréal sont bien moindres. Étant donné que les eaux du St-Laurent devraient déborder en amont, l’effet d’une montée des eaux se diluerait pour les régions de l’île. Le lac Saint-Pierre retiendrait davantage cette eau. Mais les secteurs de Rivière-des-Prairies et les îles de Boucherville disparaîtraient tout de même de la carte. Même si les conséquences seraient moins importantes qu’à Québec, les secteurs côtiers, comme le quartier Charlemagne à Terrebonne, doivent s’attendre à être inondés régulièrement.


Le lac Saint-Pierre

Les habitants de Berthierville, Yamachiche et Pierreville devront être aux aguets si le mercure monte autant que prévu. Le lac Saint-Pierre serait le cours d’eau le plus touché par cette montée des eaux et menacerait les villes environnantes, en majorité dans Lanaudière. Les rivières Richelieu, Yamaska et Saint-François, qui se jettent dans le lac Saint-Pierre, devraient déborder considérablement à leur embouchure engloutissant Pierreville. Le gouvernement du Québec serait également dans l’obligation de revoir le réseau routier puisque l’autoroute Félix-Leclerc serait complètement submergée dans le secteur compris entre Berthierville et Trois-Rivières.


L’Europe à grand risque

6,4 mètres, c’est l’augmentation du niveau de la mer avec un mercure plus chaud de 3 degrés. Les conséquences seraient plus dramatiques pour les pays côtiers que pour le Québec. L’Europe du nord est une région parfaite pour illustrer le phénomène. Même avec une hausse limitée à 2 degrés, le seuil critique selon le GIEC, les Pays-Bas et le nord de la Belgique seraient engloutis. Une hausse de 3 degrés ferait déborder les rivières jusqu’à Anvers, en Belgique, et jusqu’à Hambourg, en Allemagne. La Tamise verrait son niveau augmenter à l’embouchure, mais occasionnerait seulement une légère inondation de Londres.


Source : GIEC

À VOIR ÉGALEMENT : France : au moins 13 décès après le passage d'une tempête




France : 13 morts après le passage de Leslie.
Bientôt la prochaine étape de l'automne! À quoi s'attendre?
Cinq phobies insolites liées à la météo. Découvrez-les.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité