Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Nouvelle vague d'ondes extra-terrestres mystérieuses


Théodore Doucet
Rédacteur - MétéoMédia

Vendredi 11 janvier 2019 à 15 h 22 - Une série de sursauts radio venus des tréfonds de l'univers sont arrivés récemment aux oreilles d'un radiotélescope canadien. Pour l'instant, on ignore leur nature ainsi que leur provenance, mais plusieurs hypothèses ont été émises, comme celle qui estime qu'il pourrait s'agir de la manifestation d'une civilisation extraterrestre incroyablement avancée.


À lire également : Le Québec en panne de tempêtes, vraiment ? Détails ici


L’été dernier, treize ondes ont été détectées par le CHIME (Expérience canadienne de cartographie de l'intensité de l'hydrogène), le radiotélescope surpuissant installé en Colombie-Britannique, selon une étude publiée le 10 janvier dans la prestigieuse revue Nature.

Il s’agit de sursauts radio rapides (aussi appelés FRB, ou Fast Radio Bursts), de courtes impulsions d’ondes qui émettent autant d’énergie que le Soleil en une milliseconde seulement.

On situe l’origine de ces brèves ondes radio à basse fréquence, appelées « sursauts radio rapides répétitifs », à plus d’un milliard d’années lumières de la Terre, bien au-delà de notre propre galaxie.

À LIRE ÉGALEMENT : De mystérieux signaux extraterrestres sèment le doute

La cause de ce phénomène découvert en 2007, et observé à une soixantaine de reprises depuis, demeure mystérieuse. Alors, les hypothèses se multiplient. Certains astronomes estiment qu’un événement astrophysique gigantesque, comme l’explosion d’une étoile, la fusion d’étoiles à neutrons ou encore la manifestation d’un trou noir, pourrait en être à l’origine.

Mais pour d’autres, tels les astrophysiciens de l’université de Harvard Avi Loeb et Manasvi Lingam, il pourrait s’agir de la preuve d’une technologie extraterrestre avancée. En 2017, ils proposaient l’idée que les FRB pourraient être des émetteurs extraterrestres de la taille d’une planète. Mais plutôt que d’être des outils de communication, ils pourraient utilisés pour propulser des vaisseaux géants au travers de ces ondes radio.

Une éventualité « extrêmement improbable », d’après Shriharsh Tendulkar, coauteur de l'étude et professeur à l'université McGill de Montréal, qui ajoute toutefois qu'« en tant que scientifique, il ne peut pas l'exclure à 100 % ».

Avec la collaboration de Steve Carufel, curateur vidéo à MétéoMédia.

Source : Nature

À VOIR ÉGALEMENT : 40+ cm de neige : une tempête a apporté des orages d'hiver 




Maladie de Lyme : cet hiver, attention aux infections
Ce séisme d'une violence inouïe frappera l'Amérique.
Vous avez toujours froid? Voyez pourquoi.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité