Expired Nouvelles - L'humanité ne pèse que 0,01 % de tout le monde vivant - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

L'humanité ne pèse que 0,01 % de tout le monde vivant


Théodore Doucet
Rédacteur - MétéoMédia

Jeudi 24 mai 2018 à 11 h 34 - Une nouvelle étude détaille la composition de la vie sur Terre. L'être humain attire la lumière des projecteurs sur lui, alors qu'il ne représente qu'une minuscule fraction de la biomasse de la planète. Voici comment.


À lire également : Voici la pomme de terre du futur


Quand on mesure le poids de la vie sur Terre, les milliards d’êtres humains ne pèsent vraiment pas lourd sur la balance. Notre masse est même infime, comparée à celle des arbres, des vers de terre et même... des virus et des bactéries. Des chercheurs des universités du New Jersey et du Nouveau-Brunswick ont estimé le contenu en carbone de chaque créature, pour évaluer la part de chaque groupe d'espèces dans le poids total de la vie sur Terre, ce que l’on appelle la biomasse.

Les quelque 7,6 milliards de personnes vivant actuellement pèsent environ 55 millions de tonnes (soit une moyenne de 72 kilogrammes par personne). Cela semble beaucoup, voire immense, mais ce poids ne représente qu'un dix-millième de celui de l'ensemble de la vie sur notre planète. Les champignons - douze gigatonnes, soit douze milliards de tonnes - sont par exemple plus lourds que tous les animaux réunis - deux gigatonnes.

Les plantes écrasent le monde du vivant

Les gagnantes toutes catégories sont les plantes, qui stockent 450 des 550 gigatonnes (une gigatonne équivaut à un milliard de tonnes) de carbone portées par la Terre (principalement à sa surface), soit 82 % de la biomasse. Loin derrière arrivent les bactéries - avec 70 gigatonnes de carbone - que l'on trouve surtout dans les profondeurs souterraines.

L'Homme est léger, mais a une influence disproportionnée

Nous sommes donc minuscules, mais notre influence sur la vie est énorme. En fait, nous sommes très doués pour dicter la biomasse des autres groupes d'espèces. Depuis l’aube des civilisations, l’Homme a causé la disparition de la moitié de la végétation et de 83 % des mammifères sauvages. Effrayant. D'un autre côté, les animaux d'élevage ont largement dépassé la masse des « indomptés ». Les poules pèsent ainsi plus que la totalité des autres espèces d'oiseaux...

Classement des groupes d'espèces : 

1 - Plantes : 450 gigatonnes

2 - Bactéries : 70 gigatonnes

3 - Champignons : 12 gigatonnes

4 - Archaea (microorganismes unicellulaires procaryotes)

5 - Protistes (microorganismes eucaryotes)

6 - Animaux (dont l'être humain) : 2 gigatonnes

Source : étude

À VOIR ÉGALEMENT : Les marées produisent un « autre » champ magnétique




Mettez vos vieilles bobettes dans la terre de votre jardin !
L'agrile du frêne repéré au N.-B. pour la première fois
Le climat menace les abeilles du Québec
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité