Expired Nouvelles - Les Québécois sont-ils moins endurcis contre le froid ? - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
EXCLUSIF

Les Québécois sont-ils moins endurcis contre le froid ?


Vendredi 11 janvier 2019 à 15 h 18 - Le nombre de journées froides en janvier, qui est le mois le plus froid de l'année, a fortement diminué ces dernières décennies dans le sud du Québec. Tour d’horizon en chiffres.


À lire également : Le Québec en panne de tempêtes, vraiment ? Détails ici


La vague de froid qui vient de débuter au Québec est la pire depuis l’an passé. Si les -20 °C sont monnaie courante dans la couronne nord de la province, c’est nettement moins le cas dans le sud. Pour cette analyse, nous basons la notion de journée froide en janvier par des températures maximales de -10 °C dans ce dernier secteur.

Après avoir épluché les données météo au mois de janvier de toutes les décennies depuis les années 1940, force est de constater que le nombre de jours lors desquels ce seuil a été dépassé est en forte diminution.

Sur l’ensemble de ces décennies, le nombre moyen de journées froides est de neuf. Un chiffre qui a baissé drastiquement dans les années 2000 (7,5 par mois de janvier) et surtout 2010 (5). Dans la décennie actuelle, nous n’avons jamais dépassé la moyenne sur les 80 dernières années. Pire, en 2016 et 2017, seules deux journées ont montré des valeurs sous -10 °C.

Il est donc plus rare d’être confronté à des journées considérées comme froides, mais cela n’exclut pas la possibilité de connaître des rechutes, telles que les vagues de froid à cheval entre la fin décembre 2017 et le début janvier 2018, ou encore celle qui sévit depuis le 10 janvier. Cela fait d'autant plus d'effet que nous sommes moins habitués à ce type de journées.

L’aspect positif de ce froid qui se fait généralement plus discret est que nous sommes tout de même mieux préparés à ces températures extrêmes. Les vêtements, le chauffage ou encore l’isolation des bâtiments sont en effet nettement plus performants à notre époque qu’ils pouvaient l’être à l’époque de la Guerre froide…

À VOIR ÉGALEMENT : 40+ cm de neige : une tempête a apporté des orages d'hiver 




El Niño nous glisse-t-il entre les doigts ? Réponse ici.
Carambolage au Québec sur une chaussée enneigée
Voici comment éviter la chute sur les trottoirs glissants
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité