Expired Nouvelles - L’asphalte qui boit 4000 litres d’eau en une minute! - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

La compagnie britannique Lafarge Tarmac a inventé un type d’asphalte qui a un pouvoir d’absorption vraiment incroyable.

L’asphalte qui boit 4000 litres d’eau en une minute!


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Jeudi 5 novembre 2015 à 14 h 59 - La compagnie britannique Lafarge Tarmac a inventé un type d’asphalte qui a un pouvoir d’absorption vraiment incroyable. Dans une vidéo mise en ligne par la société, on voit un camion déverser un torrent d’eau sur la chaussée, qui boit au fur et à mesure environ 4000 litres en une minute.

Ce procédé révolutionnaire permettrait de limiter les risques de crues subites lors d’une violente averse de pluie, en plus de favoriser l’adhérence des pneus sur la chaussée.

Le produit baptisé Topmix Permeable est présenté comme la solution ultime pour contrer les inondations souvent engendrées par les carences des systèmes d’égout municipaux.

Dans la vidéo, on compare également son absorption avec celle d’un bitume normal et on voit rapidement que cette recette est de loin plus performante.

Pour des résultats optimaux, l’entreprise propose l’utilisation de couches, soit le revêtement de bitume très poreux, qui repose sur une couche de granules qui absorbent la majeure partie du liquide.

Une membrane supplémentaire peut être rajoutée afin de récupérer l’eau. Des tuyaux de drainage se trouvent dans la deuxième couche et permettent d’évacuer l’eau vers les égouts ou dans un réservoir de récupération de pluie.

Il y a un mais…

Est-ce que cette solution pourrait être utilisée au Québec? Pas vraiment. L’accumulation d’eau dans les couches inférieures de la chaussée ne passerait pas le test du gel plus intense du sol, suivi du dégel.

Rappelons que cette dynamique est à la l’origine de la prolifération des nids-de-poule. Pour être performant, il faut également que le bitume soit libre de déchets, de feuilles ou de sable. C’est une des raisons expliquant pourquoi on ne pourrait construire des autoroutes ou des artères importantes avec ce procédé.

Dans le dépliant promotionnel, on suggère surtout ce type d’asphalte pour des stationnements, des ruelles, des terrains de tennis ou des patios.

Ce n’est donc pas une solution viable pour les infrastructures majeures. Mais peut-être qu’un jour…

Source : Tarmac

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité