Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Et si El Niño venait brouiller les cartes de l’hiver?


Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Vendredi 9 novembre 2018 à 10 h 10 - On ne peut parler de l’hiver au Québec et au Canada sans faire référence aux impacts majeurs dans le monde du phénomène El Niño. Son nom frappe l’imaginaire, surtout en raison de certains hivers doux et de celui de la crise du verglas de 1998. En réalité, deux types d’El Niño peuvent avoir un réel impact sur la saison hivernale. Les voici.


Ne manquez pas la diffusion exclusive de l'Aperçu de l'hiver à MétéoMédia, le lundi 26 novembre, dès 6 h. Nos experts répondront à vos questions sur les réseaux sociaux à 18 h lors de l'Aperçu décortiqué.


En date du 8 novembre, l'Agence américaine d'observation océanique (NOAA) estimait à 80 % les probabilités de voir le phénomène se développer au cours de l’hiver prochain. L’enjeu concerne surtout le positionnement de cette concentration d’eau chaude dans l’océan Pacifique. 

Un « Modoki » en 2018-2019? 

El Niño est une concentration d’eau plus chaude que la normale dans la zone équatoriale de l’océan Pacifique. Normalement, l’anomalie d’eau chaude se situe à l'ouest du Pacifique sur toute la région (de la région tout près de l'Amérique du Sud jusqu'au milieu du Pacifique.

El Nino modoki.jpg

Dans le cas d’un « Modoki », il y a une concentration d’eau chaude, mais elle est située dans le centre de l’océan Pacifique, avec des zones d’eau plus froide aux extrémités. C’est ce qui pourrait se produire cet hiver. 

Le concept « Modoki » a été baptisé par des spécialistes japonais et ce phénomène est sérieusement étudié depuis le début des années 90. Concrètement pour le Québec, les derniers hivers « Modoki » remontent à 1991-1992, 1994-1995, 2002-2003, 2005-2006, 2009-2010 et 2014-2015. 

El Nino modoki impacts Qc.jpg

Durant ces hivers, le mois de décembre a été assez doux (4 mois de décembre sur 6), mais le reste de l’hiver a été plus froid (4 hivers sur 6). 

En fait, la seule exception (hiver doux) est l’hiver de 2009-2010 et l'hiver 1994-95. 

Un El Niño fort = hiver doux 

Lorsqu’il est traditionnel, l’impact d’un El Niño fort se traduit généralement par un hiver moins corsé au Canada, voire au Québec. Le dernier hiver El Niño remonte à 2015-2016, alors que les températures avaient été au-dessus des valeurs saisonnières en janvier et en février. 

El NIno Normal.jpg

On a même ressenti les impacts de cette douceur l’hiver suivant, alors que les températures ont été de 2 ˚C à 5 ˚C au-dessus des normales en 2016-2017. La majorité des Québécois se souviendront aussi que la crise du verglas de 1998 a eu lieu dans un contexte d’El Niño fort. 

Cette corrélation du phénomène avec la douceur hivernale est donc plus facile à faire. Soit dit en passant, lorsqu’El Niño est d’intensité faible ou modérée, les effets indirects sur notre climat au Canada sont moins éloquents et documentés. 

El nino pattern fort.jpg

En d’autres mots, il faut une injection massive d’air plus chaud que la normale dans l’atmosphère (ce qui se produit lors d’un El Niño fort) pour bouleverser significativement nos hivers. Sinon, c’est surtout le patron atmosphérique (vortex polaire, anomalie des eaux sur la côte ouest de la Colombie-Britannique, températures des eaux dans l’Atlantique et les télé-connections, etc.) qui va expliquer la majorité des tendances hivernales. 

El Nino pattern faible.jpg

Impacts dans le monde 

En Amérique du Sud, El Niño donne lieu à davantage de précipitations en Équateur et sur une partie de la Colombie et du Pérou. 

Du côté des États-Unis, les états du centre et du sud sont les plus concernés lors d’un El Niño fort. Par exemple, les états du Texas, de la Floride et de la Californie ont généralement un hiver avec plus de précipitations et de temps actif, avec notamment davantage de tornades en Floride. 

Au Canada, l’impact d’un El Niño fort se traduit généralement par un hiver moins corsé. Au Québec, les impacts sont surtout indirects.

À VOIR ÉGALEMENT : L'HIVER TRADITIONNEL N'EXISTERA PLUS AU QUÉBEC :




Hiver au Québec : le livre de records fermé à jamais
Votre maison pourrait être infestée par ces bestioles
La fin des tempêtes (de neige) majeures au Québec ?
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité