ExpiredNouvelles - Des vaccins anti-rage largués par avion - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Des vaccins ont été largués par avion dans certains secteurs du Québec. Voici de quoi il s'agit.

Des vaccins anti-rage largués par avion

chargement de la vidéo...

Sabrina Giacomini
Rédactrice - MétéoMédia

Dimanche 28 août 2016 à 8 h 32 - La rage du raton laveur est une maladie contractée par les animaux sauvages qui est considérée mortelle pour l’être humain. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs prendra des actions concrètes afin d’enrayer la maladie.


  À lire également : Dépister la bactérie responsable de la maladie de Lyme


Si vous trouvez des capsules ressemblant à un ravioli sur votre chemin, évitez de le manipuler ; il pourrait s’agir d’un appât vaccinal ! En effet, du 20 au 26 août derniers, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a procédé au largage de près de 400 000 de ces appâts par avion au-dessus de la Montérégie et de l’Estrie. Ces ampoules qui ont environ la taille d’une pièce de 2 $ et sont de couleur vert olive contiennent un vaccin oral contre la rage du raton laveur.

Les appâts dégagent une odeur sucrée qui devrait attirer les animaux. L’ampoule est entre autres composée d’une base de gras végétal, de sucre à glacer, d’huile végétale et de saveur artificielle de guimauve. Une fois ingéré, le vaccin oral est ainsi libéré, ce qui permet d’immuniser l’animal et ainsi contribuer à stopper la propagation de la maladie. Les actions prises par le ministère concernent principalement les ratons laveurs, les renards et les moufettes.

Jusqu’au 16 septembre, l’épandage manuel du vaccin sera effectué dans les régions agricoles et résidentielles afin de mieux cibler les lieux fréquentés par les animaux concernés. Au total, 89 municipalités de l’Estrie et de la Montérégie de même que neuf parcs de Montréal seront visés par l’action de masse. Si les capsules sont jugées sécuritaires pour l’être humain, le ministère recommande cependant de ne pas y toucher.

Sources: Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs 

Moustiques et virus : quels risques au Québec ?
La chaleur fait revenir l’anthrax : au moins un mort
Un vaccin universel contre le cancer pourrait voir le jour

Laisser un Commentaire

Que pensez-vous de cette question? Participez à la conversation.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close