ExpiredNouvelles - Si mai est chaud, le mois de juin est…réponse ici. - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC
MES ENDROITS:

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
ANALYSE

Si mai est chaud, le mois de juin est…réponse ici.


Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Lundi 14 mai 2018 à 9 h 34 - L’allure du printemps, mais surtout du mois de mai, suscite toujours des attentes envers le début de l’été. Un mois de mai frais annonce-t-il un mois de juin frais, ou l’inverse? Notre équipe s’est penchée sur les liens entre les mois de mai et juin. Est-ce que ces deux mois sont interconnectés? Réponse ici.


Ne manquez pas la diffusion de l’Aperçu de l’été 28 mai, dès 6h, ainsi que l’Aperçu décortiqué à 18h.


D’abord, soulignons que ces deux mois sont ceux où les températures sont en pleine ascension pour amener le Québec en été. En moyenne, un écart d’environ 5 ˚C sépare le mois de juin (plus chaud) du mois de mai. 

« Depuis 1942, juin n’a jamais été plus froid que mai. L'écart le plus mince (récent) remonte à 2015, alors que juin a été seulement 1 ˚C plus chaud que mai (ce qui est vraiment exceptionnel) », indique Réjean Ouimet, expert à MétéoMédia.

Si mai est chaud, juin maintient le cap

Depuis 1980, on a répertorié 18 mois de mai plus chauds que la moyenne. À 12 reprises, les mois de juin suivants ont été plus chauds que la moyenne. À 6 reprises, la tendance s’est inversée alors que le mois de juin a été plus frais que la moyenne.

Donc, dans ce cas-ci, on a un net avantage en faveur d’un maintien de la chaleur après un mois de mai chaud.

Screen Shot 2018-04-25 at 6.40.53 AM.png

Si mai est frais, juin est tenace!

Toujours depuis 1980, on a répertorié 20 mois de mai plus frais qu’à l’habitude. À 11 reprises, la chaleur a quand même réussi à revenir en force avec des températures au-dessus de la moyenne en juin.

À 9 reprises, la tendance au temps frais s’est maintenue avec un mois de juin sous les normales. Donc, dans ce cas-ci, contre vents et marées, la chaleur de juin a réussi à triompher.

Screen Shot 2018-04-25 at 6.41.17 AM.png

Le caractère de juin

En conclusion, on peut donc dire que le mois de juin a tendance à respecter sa propre loi et pencher en faveur de l’installation de la chaleur estivale. On a cependant vu un certain décalage vers juillet à plusieurs reprises. 

CHALEUR EN CHIFFRES :

  • La chaleur estivale stable (23 ˚C à 25 ˚C) s’installe autour du 10 juin 
  • Le 26 juin 2003, à Saguenay, le mercure a atteint 36,3 °C. 
  • Le 26 mai 2010, on a enregistré 35,8 °C à Gatineau.


À VOIR ÉGALEMENT : PRINTEMPS MOCHE = ÉTÉ POCHE? :




Orages : un début de saison explosif au Québec?
Malheureux printemps = été de misère? Chiffres ici.
À VOIR : Les ravages d'une tornade filmés en direct
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité