Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Hiver : un revirement de situation important au Québec

mercredi, 15 janvier 2020 à 19:22 - Tandis que la première moitié de l’hiver fut relativement clémente, la saison passera bientôt à la vitesse supérieure.

Non, vous n’hallucinez pas : jusqu’à maintenant, l’hiver n’a pas été très difficile à vivre... Les températures ont été généralement au-dessus des normales à cause d’une crête située au sud des États-Unis, et qui a pu remonter jusqu’au Québec. « On parle d’une anomalie de 1 °C à 3 °C au-dessus des moyennes de saison », précise André Monette, chef du service météorologique à MétéoMédia.

DFWC1

Si l'on prend l'exemple des températures enregistrées sur le sud du Québec, l'exemple est encore plus frappant. En dehors d'une grosse poussée de froid avant Noël, le début de l'hiver fut doux.

DFWC2

Également, la très grande majorité des régions québécoises (sauf l’Abitibi) présentent un déficit de neige reçue, allant de 15 % à 52 %. Les bordées de neige supérieures à 25 centimètres furent moins nombreuses qu’à l’habitude, par exemple. « Toutefois, on constate une augmentation des épisodes de pluie », explique M. Monette, rappelant qu’un mois de pluie est tombé en seulement 24 heures dernièrement, à Montréal.

Pour tous ceux qui s’ennuient des températures glaciales et qui trouvent qu’il n’y a pas suffisamment de tempêtes de neige : le meilleur reste à venir. Mais pour ceux qui se satisfaisaient de la clémence de dame Nature, mieux vaut sortir les mouchoirs.

Un changement de patron atmosphérique inversera la tendance et provoquera un refroidissement des températures. Auparavant, le froid ne s’invitait sur la province que sous la forme de poussées, « nous avions une journée de froid intense, prise dans une dominance de douceur », indique André Monette. Désormais, l’inverse se produira : « les modèles météorologiques voient une dominance du froid pour la fin du mois de janvier, et au moins jusqu’à la mi-février », annonce le météorologue en chef, précisant que des poussées de douceur pourront toutefois être constatées.

DFWC4

Avec une présence plus marquée du froid, les tempêtes de neige risquent d’être plus nombreuses dans la mesure où les précipitations tomberont davantage sous forme solide. « La seconde moitié de l’hiver s’annonce donc bien plus rigoureuse que la première », conclut André Monette.

Le cœur de l'hiver c'est pour maintenat !

Ce virage au froid se fera sentir dès ce jeudi 16 janvier, tandis que les températures chuteront rapidement en journée.

100

Après une petite parenthèse vendredi, la chute se fera de nouveau sentir cette fin de semaine, tandis que nous attendons une bordée de neige généralisée.

Cette première descente marquera l'entrée dans le cœur de l'hiver qui, habituellement, arrive le 6 janvier... Avec onze jours de retard. Toutes les explications avec Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia, ci-bas.

À VOIR ÉGALEMENT : 39 touristes en danger de mort dans une tempête

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité