Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Aperçu automne : du presque jamais-vu en 20 ans

mardi, 13 septembre 2022 à 06:00 - La chaleur a régné durant l'été au Québec, surtout en août. L'automne suivra-t-il la même tendance? Voici notre aperçu saisonnier.


En bref :

  • Un automne plus chaud que la normale;
  • Précipitations abondantes, mais ponctuelles;
  • Transition vers l'hiver à surveiller en novembre.

Un contexte anormal

L'été a été chaud au Québec. L'automne suit la même tendance cette année. Les experts de MétéoMédia estiment que la saison sera plus chaude que la normale, dans un contexte exceptionnel. Certains facteurs importants vont moduler l'allure des trois prochains mois. Parmi les plus importants, considérons La Niña, cette anomalie d'eau froide dans le Pacifique équatorial. Le phénomène est présent pour une troisième année consécutive. Du jamais-vu en 20 ans.

« L'automne sera agréable avec beaucoup de douceur, surtout en septembre et en octobre, affirme André Monette, chef météorologue. La saison sera ponctuée de plusieurs belles journées idéales pour contempler les couleurs. Des précipitations abondantes pourraient sévir de façon ponctuelle. La seconde moitié pourrait marquer l'entrée en scène de gros systèmes automnaux propices aux vents violents. »

ANOMALIE DE TEMPÉRATURE 1

Chaleur généralisée

D'autres facteurs majeurs expliquent ce contexte singulier qui favorisera le Québec en ce qui concerne les températures. Le continent nord-américain est entouré d'eau chaude, sans compter que l'anticyclone des Bermudes va faire sentir sa présence plus souvent qu'à son tour. Ces éléments contribuent à pomper de l'air chaud et humide en provenance du sud des États-Unis.

« Des périodes plus ou moins prolongées de beau temps avec des températures plus chaudes que la normale vont l’emporter sur l'ensemble de la saison, ajoute Réjean Ouimet. À l’inverse, les descentes d’air froid seront ponctuelles. Ce qui n’exclut pas des contrastes marqués lors du passage de fronts froids. La durée de ces poussées d’air froid ne devrait pas s’étirer sur de longues périodes. »

ANOMALIE DE TEMPÉRATURE 1 (1)


Températures maximales entre le début de septembre et la fin de novembre :

  • Gaspé : 21 °C à 0 °C;
  • Sept-Îles : 17 °C à -2 °C;
  • Rimouski : 20 °C à 0 °C;
  • Roberval et Saguenay : 20 °C à -2 °C;
  • Québec et Lévis : 22 °C à 0 °C;
  • Sherbrooke : 22 °C à 1 °C;
  • Montréal : 24 °C à 1 °C;
  • Val-d'Or : 20 °C à -3 °C;
  • Gatineau : 24 °C à 0 °C.

Un automne surprenant

Le Québec aura droit à son lot de précipitations durant la saison. Le tout va s'orchestrer en deux temps : une première moitié ponctuée de quelques orages, tandis que la seconde partie de l'automne mettra en scène le passage de gros systèmes bien gorgés en humidité. De plus, n'oublions pas les restes de systèmes tropicaux qui remontent parfois vers nos régions et déversent d'importantes quantités de pluie. Ces tempêtes risquent également de générer des vents forts.

« À court terme, durant les prochaines semaines, quand les fronts froids vont marquer la fin des périodes chaudes, on risque de subir des orages, explique Réjean Ouimet. Ils seront marqués par de fortes précipitations, heureusement ponctuelles et très ciblées. Comme cet été. Ensuite, l’anticyclone des Bermudes, qui va favoriser la chaleur vers le Québec, pourrait être une porte ouverte sur les tropiques et les tempêtes qui viennent avec. De fortes pluies peuvent faire basculer l’automne dans le camp des automnes arrosés. »

ANOMALIE DE PRÉCIPITATIONS 2


Précipitations entre le 1er septembre et le 30 novembre

Precip automne


Rarement vu

La température de l'eau dans les grands bassins va jouer un rôle important cet automne. À l'est du Québec, l'Atlantique est anormalement chaud. Même chose du côté du Pacifique, sauf au niveau de l'équateur où La Niña règne depuis trois ans. Ce contexte a ceci de particulier : rarement on a vu une telle combinaison de facteurs. Un scénario qui favorise la remontée d'humidité vers le Québec.

« Il est plutôt rare de voir le phénomène La Niña se répéter avec autant d’ampleur pour une troisième année consécutive, estime Réjean Ouimet. La grande étendue de cette couche d’eau froide à cette période de l’année est inusitée. En même temps, les eaux anormalement chaudes au niveau de l'Atlantique poussent aussi dans le sens d’amener la chaleur vers le nord-est du continent où se trouve le Québec. Point obscur : l’eau est anormalement chaude au sud de l’Alaska. Tout ceci ajoute un côté mystérieux à cet automne. On est dans du pratiquement jamais vu. »

ANOMALIE DE L-EAU 1

AILLEURS AU CANADA

  • Colombie-Britannique : températures près des normales et précipitations au-dessus de la normale.
  • Alberta, Saskatchewan et Manitoba : températures près de la normale, temps plus sec.
  • Maritimes : températures et précipitations au-dessus de la normale.
  • Yukon et Territoires du Nord-Ouest : températures près de la normale.

À VOIR ÉGALEMENT : Ces facteurs vont changer l'allure de l'automne

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité