ExpiredNouvelles - Une invasion inhabituelle de papillons au Québec - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Des millions de papillons orange tachetés de noir envahissent avec élégance les champs et les jardins du Québec depuis quelques jours.

Une invasion inhabituelle de papillons au Québec

chargement de la vidéo...

Lundi 18 septembre 2017 à 10 h 00 - Des millions de papillons orange tachetés de noir envahissent avec élégance les champs et les jardins du Québec depuis quelques jours.


À lire également : L’ouragan Maria frappera la Martinique aujoud'hui


Non, ce n’est pas l’Insectarium qui a lâché son stock de monarques comme ont pu le spéculer certains, ce sont, en fait, des Belles-Dames qui traversent en ce moment l’est du Canada pour rejoindre les régions chaudes du sud du continent. 

En général, la migration des Belles-Dames passe inaperçue puisque les papillons se déplacent en haute altitude, mais cette année, les vents du sud leur sont défavorables et les ont donc rabattues au sol pour notre plus grand plaisir. 

Photo : Jean Trudelle à Les Coteaux, QC

Ce phénomène exceptionnel ne durera qu’une semaine tout au plus alors, pour ne pas le manquer, sachez que les champs de trèfle sont leur pied-à-terre favori ! 

Et le monarque dans tout ça ? 

Peu d’évolution de ce côté. On rappelle qu’en dix ans, la population de l’espèce a diminué d’environ 90 %, passant de 350 millions d’individus à seulement 35 millions.

Le coupable ? La disparition massive de l’asclépiade, considérée par certains comme étant une mauvaise herbe. Arrachée et détruite à l’aide d’herbicides, cette plante considérée nuisible est pourtant absolument essentielle à la survie des monarques qui en sont dépendants. Non seulement elle est une source de nourriture pour les papillons, mais elle sert aussi de lieu de reproduction et de ponte des œufs. 

L’initiative Effet papillon de la fondation David Suzuki vise à sensibiliser la population à la disparition de l’espèce désormais considérée en danger d’extinction et à l’inviter à planter de l’asclépiade. Il faut cependant faire attention, car toutes les espèces d’asclépiades (on en compte plus de 140) ne sont pas idéales.

Source : La Presse


À VOIR ÉGALEMENT : Cuba pleure ses flamants roses, décimés après Irma

Des écureuils affamés prêts à tout pour manger!
Un phoque à Verdun
Il tombe sur un requin en Gaspésie
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité