Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
RECORDS

Encore des records de froid battus au Québec

chargement de la vidéo...

MétéoMédia

Samedi 11 novembre 2017 à 18 h 47 - Les records tombent en série, depuis vendredi au Québec. D’autres ont encore été enregistrés samedi.


À lire également : Première tempête au Québec. Toutes les images ici.


D’abord, deux records de bas minimum. À Montréal, le mercure est tombé à -9,7 °C, ce qui a permis de battre le record de -8,3 °C enregistré en 1973. À Gatineau, les -11,8 °C de ce samedi font oublier le record de 1976 (- 10,6 °C). 

Avec au mieux -3,2 °C enregistrés samedi, Sherbrooke bat son précédent record de bas maximum un 11 novembre, -2,8 °C en 1976. 

À noter que Sherbrooke a également enregistré son premier -10 °C de la saison, samedi.

Montréal vient de battre son record de températures minimum (-9,7°C) établi en 1973 à -9,3°C. C'est le ciel dégagé de la veille combiné avec des vents du nord-ouest qui ont fait que la chaleur accumulée n'a pas pu rester pour cause d'un manque de nuages.

On a enregistré -18 ˚C à Val-d’Or, ce qui a permis de battre in extremis la marque de 1993 (-17,5 ˚C). À Gatineau, le mercure a plongé à -11,3 ˚C, ce qui était nettement suffisant pour déclasser le record de 1995 (-9 ˚C). À Montréal, il a fait -8,9 ˚C, envoyant aux oubliettes la marque de 1995 (-7,9 ˚C).

D’autres records ont été battus. Il s’agit cette fois de températures maximales les plus basses de la journée. La température maximale enregistrée à Val-d’Or vendredi a été de - 12 °C. Le précédent record datait de 1993, avec - 9,3 °C. Et les - 4,9 °C enregistrés à Gatineau vendredi battent le record de - 2,2 °C établi en 1956. La ville de Sherbrooke l'a aussi battu samedi matin avec 6 jours d'avance.

Les premiers -10 ˚C

Cette première journée froide a également donné le ton à la saison hivernale puisqu’on a enregistré les premiers -10 ˚C à Val-d’Or jeudi soir ainsi qu'à Gatineau, vendredi matin.

L’ouest du Québec n’est cependant pas en retard à ce chapitre (la moyenne des premiers -10 ˚C se situe autour du 9 novembre), mais il s’agit d’un froid hâtif dans la région de Gatineau (moyenne des premiers -10 ˚C le 29 novembre).

Premiers flocons (officiels) partout

Les premiers flocons sont tombés durant la nuit de jeuid à vendredi à Montréal, avec 19 jours de retard. On peut donc affirmer que la grande majorité des villes de la province ont vu des flocons au moins à une occasion jusqu’à maintenant.

Premier_flocons 2017 BON

Records de gel tardif à Montréal

Montréal a commencé la semaine avec un record dans sa poche, alors que le gel le plus tardif de son histoire a été enregistré mardi soir (7 novembre).

Ironiquement, la métropole -ainsi que d’autres villes du Québec- devrait enregistrer un record de froid, dans un contexte complètement opposé de froid hâtif. Et tout ça dans la même semaine! 

Le record de gel tardif remontait au 5 novembre 1998. Cet automne, Montréal n’avait pas enregistré officiellement 0 ˚C, et ce, malgré les baisses des températures qui ont eu lieu en octobre. La métropole n’est cependant pas la première à avoir fracassé un record. Val-d’Or avait mis la table le 10 octobre dernier en battant par trois jours son record de gel tardif datant du 7 octobre 2001.

À VOIR ÉGALEMENT : CANONS À NEIGE À SAINT-BRUNO :




Les hivers québécois plus jamais les mêmes
Le week-end se finira en beauté
Carambolage majeur à cause de la tempête
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité