Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Les températures record enregistrées jeudi ont donné un surplus d’énergie aux orages.

Possibles tornades pendant les orages. Voyez où.

chargement de la vidéo...

Théodore Doucet
Rédacteur - MétéoMédia

Vendredi 19 mai 2017 à 19 h 53 - Les températures records enregistrées jeudi dans les provinces maritimes ont donné un surplus d’énergie aux orages, notamment dans la péninsule acadienne où l’heure est au relevé des dégâts.


À lire également : Les orages en images


Environnement Canada a envoyé un météorologue dans la péninsule acadienne vendredi après-midi pour déterminer si une tornade, voire plusieurs, s’y est déclenchée pendant les violents orages qui ont touché la région jeudi. Des vents très forts ont causé des dégâts importants par endroits, notamment à Grande-Anse et Caraquet. La combinaison entre une chaleur record, une eau océanique encore froide et le passage d’un front froid a placé le Nouveau-Brunswick dans des conditions orageuses très intenses.

Des milliers de coupures de courant ont été engendrées par des chutes d’arbres et de branches sur les fils électriques. « Toutes les lignes électriques sont tombées comme des dominos sur la route », a témoigné Robert Duguay, porte-parole de l’Organisation provinciale des mesures d’urgence, en parlant de l’île Lamèque. Des résidences ont été endommagées, avec des morceaux de toit qui se sont envolés.

Si on ne dispose pas encore de mesures précises sur la violence des vents, l’estimé préliminaire serait entre 130 et 195 km/h.

ÀCaraquet, Nouveau-Brunswick. Gracieuseté : Raymonde Millais

Dans la vidéo ci-dessous, filmée par Tina Downing à Grande-Anse, « la cellule orageuse présente toutes les caractéristiques pour développer une tornade : la partie du nuage en rotation sous la supercellule est précurseur d’une tornade, si la rotation s’intensifie, soutient Frédérick Boulay, météorologue à MétéoMédia. La personne qui a filmé aurait bien fait de quitter l’endroit le plus rapidement possible. » Ce secteur fait d’ailleurs partie des zones sous investigation.

En moyenne, le Nouveau-Brunswick enregistre 1,2 tornade par an.

Source : TWN

Le mystère des éclats lumineux sur la Terre résolu
La foudre, c’est du sérieux! En voici la preuve.
38 millions de déchets sur une île vierge

Laisser un Commentaire

Que pensez-vous de cette question? Participez à la conversation.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close