Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Selon la Tendance 14 jours, le Québec ne parviendra pas à atteindre la barre des 10 °C avant la fin du mois.
TENDANCE 14 JOURS

Pas de 10 °C d’ici la fin du mois

chargement de la vidéo...

Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Lundi 20 mars 2017 à 12 h 22 - Selon la Tendance 14 jours, le Québec ne parviendra pas à atteindre la barre des 10 °C avant la fin du mois. La province est confinée dans un dôme d’air froid tout comme le reste du nord-est de l’Amérique du Nord. Pire encore, le patron météo favorisera la forte présence de nuages au cours de la semaine prochaine.


À lire également : Le Québec devra être patient avant de sortir les parasols!


Difficile de se réjouir de ce début printanier grisonnant et frais. La remontée du mercure la plus convaincante d’ici le 3 avril permettra à Montréal d’atteindre des températures maximales autour de 6 °C dès le 29 mars.

« Et ce temps plus doux sera altéré par des nuages et des précipitations. On ne pourra donc pas en profiter pleinement pour les activités extérieures », explique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Cette semaine, l’ensemble des secteurs restera dans du temps plus froid qu’à l’habitude, et ce, jusqu’au week-end.

L’impact des 10 °C durables

Pourquoi la barre des 10 °C durables est-elle importante au printemps? Il s’agit du seuil à atteindre sur une base régulière pour accélérer la fonte de la neige.

Cette douceur plus durable (température moyenne de plus de 5 °C) favorise également le démarrage de la croissance des végétaux. Ce processus se déclenche habituellement durant le mois d’avril de Gatineau à Québec, en passant par Saguenay.

Les régions de l’est doivent attendre en mai. Rassurez-vous, bien que le mois de mars puisse être le plus froid de l’année, le printemps actuel n’est pas encore anormal.

En réalité, c’est la première moitié de mars qui a été vraiment exceptionnelle. Du 1er à 15 mars, on a enregistré des températures 2,6 °C plus froids que la moyenne. Il s’agit du deuxième écart négatif le plus important après celui enregistré du 1er au 15 décembre 2016 (-3,5 °C).

À l’opposé, la première quinzaine des mois de janvier et février a été largement au-dessus de la moyenne). En d’autres mots, c’est comme si le Québec avait connu un hiver concentré en décembre et mars. Ça, c’est bizarre!

L’aperçu de la première moitié d’avril en révèlera davantage. À suivre…

EN VIDÉO : LE PRINTEMPS EN 5 CHIFFRES :

Un début de semaine printannier avant le retour du froid
Le Québec devra être patient avant de sortir les parasols!
Plus de 400 cm de neige cet hiver. Voyez où.

Laisser un Commentaire

Que pensez-vous de cette question? Participez à la conversation.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close