Expired Nouvelles - Les éoliennes pour couvrir 100 % de l'énergie mondiale ? - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
Une étude assure que l'exploitation des vents en haute mer dans l'Atlantique nord suffirait à combler les besoins énergétiques du monde entier.

Les éoliennes pour couvrir 100 % de l'énergie mondiale ?


Théodore Doucet
Rédacteur - MétéoMédia

Jeudi 26 octobre 2017 à 16 h 15 - Les parcs éoliens en pleine mer pourraient fournir assez d’énergie au monde entier, d'après une étude récente. En plus des énormes investissements financiers que cela impliquerait, il faudrait installer ces éoliennes en eaux profondes. Un défi technique pour lequel une compagnie norvégienne aurait trouvé la clé.


À lire également : Objectif zéro pollution en 2030 pour ces villes


Des chercheurs américains ont découvert courant octobre que les vents plus forts rencontrés en pleine mer pouvaient produire cinq fois plus d’énergie que les turbines installées sur la terre ferme. En mer, les vents sont plus forts qu’à terre car l’air n’y rencontre pas d’obstacles. Il se trouve que l'endroit dans le monde où le potentiel énergétique est le plus intéressant est l'Atlantique nord. L’exploitation des rafales hivernales cette seule zone pourrait même suffire à couvrir les besoins actuels de l’humanité. Toutefois, en été, l'énergie produite serait seulement suffisante pour alimenter un pays, tel que les États-Unis.

Chercher les vents les plus puissants grâce à des...éoliennes flottantes

Le problème est que ces vents se trouvent en eau profonde. Présentement, aucun parc éolien n’y est installé, car toutes les turbines sont ancrées au sol, donc en eau peu profonde. La solution pourrait venir d’éoliennes flottantes géantes. Cinq d’entre elles viennent d’être installées par Statoil, une compagnie pétrolière norvégienne au large de l’Écosse. D'une capacité de 30 mégawatts, elles peuvent alimenter à elles seules jusqu’à 20 000 foyers.

Chacune de ces structures géantes (253 mètres de haut !) est installée sur un flotteur semi-immergé de 90 mètres de long et 14 mètres de diamètre d'un poids de 3 500 tonnes. Les flotteurs sont reliés à des câbles à trois systèmes d'ancrage enfoncés dans le sol dans des profondeurs supérieures à 100 mètres. L'immensité de ces éoliennes permet de capter les vents d'altitude, plus puissants que ceux de surface.

À terme, l'entreprise chercherait à investir la haute mer, là où le fond marin dépasse 800 mètres. Une ambition perspicace, car plus on s'éloigne des côtes, plus on peut bénéficier d'un vent soutenu et puissant : 80 % de l'énergie développée par les vents marins se trouverait dans les zones d'eaux profondes.

Sources : Futura-Sciences | Radio-Canada

POUR ALLER PLUS LOIN :

Objectif zéro pollution en 2030 pour ces villes
De l’herbicide dans votre jus d’orange ?
Une des plus grandes réserves d’eau douce menacée
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité