Expired Nouvelles - Le mois de février le plus froid de l’histoire du Québec - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Réjean Ouimet et Marco Parent reviennent sur ce mois glacial.

Le mois de février le plus froid de l’histoire du Québec


Vendredi 27 février 2015 à 12 h 40 - Ce n’est pas une surprise, le mois de février a été froid. Tellement froid qu’il a battu tous les records! Février 2015 est désormais enregistré comme le mois le plus froid de l’histoire du Québec pour la très grande majorité des régions.


Quelle est la recette de l’Aperçu du printemps 2015? La réponse ici.


À Montréal, les températures moyennes ont atteint -15,2 °C, relayant aux oubliettes l’ancienne marque de -14,1 °C enregistrée en 1993. Il est à noter que le mercure indique moyenne -7,7 °C en février. 

À Québec, février 2015 a été plus froid de 1,7 °C que l’ancien record établi en 1967, ce qui n’est pas négligeable. La température est d’en moyenne -10,6 °C pour le mois dans la Vieille Capitale. Elle a toutefois atteint – 17,6 °C

Seules la Gaspésie et Sept-Îles n’ont pas fracassé de record. La ville de Gaspé n’était toutefois qu’à 0,4 °C de passer à l’histoire.

Un froid historique, sauf pour Gaspé et Sept-îles.

Un froid historique, sauf pour Gaspé et Sept-îles.

Les températures ont été beaucoup plus froides que la normale.

Les températures ont été beaucoup plus froides que la normale.

Température maximale record

En plus de connaître des températures moyennes record, le mois de février 2015 sera mémorable en raison de l’absence de températures plus clémentes. À aucun moment durant le mois les températures n’ont dépassé le point de congélation, une première depuis 1978. Cet évènement rarissime n’est survenu qu’une seule fois en 73 ans. La température maximale a été atteinte le 22 février, avec -4 °C, ce qui constitue aussi un record pour un mois de février.

De la neige, mais pas pour tout le monde 

La Gaspésie est sans nul doute la grande gagnante en ce qui a trait à la neige. Il est tombé 124 cm en 2015 alors que la normale est de 63 cm

Montréal et Ottawa/Gatineau ont également reçu plus de neige qu’à l’habitude. 

Ailleurs, les écarts de précipitations comparativement à la moyenne sont impressionnants. À Saguenay par exemple, il n’est tombé que 18 cm en février plutôt que les 55 cm habituels. 

Les importantes accumulations de neige se sont retrouvées dans les région plus au sud où des records de précipitations ont été atteints notamment à Boston et dans les maritimes. « Le dôme d’air arctique présent sur la province agit comme un bouclier sur les dépressions provenant du sud des États-Unis qui tentent de remonter vers le Québec », explique André Monette, météorologue à MétéoMédia.

Le mois de janvier s’est lui aussi fini sous les normales de saison. La tendance s’inversera-t-elle en mars?

Avec la collaboration de Réjean Ouimet et d'André Monette

La Gaspésie a reçu d'importantes quantités de neige.

La Gaspésie a reçu d'importantes quantités de neige.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité