Expired Nouvelles - Était-ce la dernière tempête ? - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Selon la Tendance 14 jours, le froid restera en place et les probabilités de revoir tomber plus de 15 cm tombés ne sont pas nulles. Et selon les statistiques, les Québécois qui rêvent de ranger la pelle pour de bon devront ronger leur frein.
TENDANCE 14 JOURS

Était-ce la dernière tempête ?


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 15 mars 2017 à 13 h 17 - La question est sur toutes les lèvres au Québec : est-ce la dernière tempête de l’année? Selon la Tendance 14 jours, le froid restera en place et les probabilités de revoir tomber plus de 15 cm tombés ne sont pas nulles. Et selon les statistiques, les Québécois qui rêvent de ranger la pelle pour de bon devront ronger leur frein. Depuis 2010, plusieurs des dernières bordées sont tombées jusqu’au mois d’avril.


À lire également : La pire tempête depuis 5 ans au Québec


Les températures resteront sous les normales de saison jusqu’aux alentours du 28 mars. Durant cette séquence, on comptera quelques jours où les maximums resteront sous le point de congélation.

Ceci signifie que l’air froid est encore présent, ce qui favorise les précipitations sous forme de neige ou de mélange advenant le passage d’un système dépressionnaire.

« Selon les modèles actuels, le système le plus important qui pourrait affecter le Québec serait autour du 24 mars. Ce type de dépression pourra donner lieu à une tempête ou à un cocktail, tout dépendant des températures selon les régions », explique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Tempêtes tardives possibles jusqu’en avril

En moyenne, à compter du 20 mars, il reste plus de 20 cm à tomber à Montréal et Gatineau, tandis que Québec reçoit généralement 32 cm après cette date.

Les quantités moyennes sont encore plus élevées du côté de Val-d’Or (42 cm), Gaspé (71 cm) et Sept-Îles (61 cm). La durabilité de cette neige à cette période de l’année est cependant moins forte.

« Une tempête à la mi-mars fond en moyenne en 15 jours, tandis qu’à la fin de mars, elle fondra dans un délai de 7 à 10 jours. En avril, ce délai est de quelques jours seulement », commente Réjean Ouimet, expert et présentateur à MétéoMédia.

Parlant du mois d’avril, il est rempli de surprises au chapitre de la neige. Depuis 2010, la dernière bordée est tombée entre le 12 et le 29 avril au Québec.

« Pire encore, on a vu de la neige le 15 mai en 2016 », ajoute Réjean Ouimet.

De nombreux records ont également été enregistrés durant ce mois, notamment le 9 avril 2000, où il est tombé près de 40 cm du 8 au 9 avril à Montréal.

La pire tempête d’avril remonte à 1986, à Gaspé (61 cm du 8 au 9 avril). Morale de l’histoire, on ne peut pas dire que la tempête historique de cette semaine est la dernière de la saison. Tout est encore possible!

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité