Expired Nouvelles - Ces chercheurs vont plonger sous les glaces de l’Antarctique - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Objectif : étudier les impacts des changements climatiques sur l'écosystème.

Ces chercheurs vont plonger sous les glaces de l’Antarctique


MétéoMédia
La rédaction

Dimanche 29 octobre 2017 à 13 h 27 - Ils vont creuser des trous dans les glaces de l’Antarctique et plonger sous la banquise. Une équipe de scientifiques va aller étudier l’impact des changements climatiques sur l’écosystème de la barrière de Ross.


À lire également : Ce degré de plus qui peut tout changer en Antarctique


C’est la plus grande étude de glace flottante au monde. 

Samedi, les chercheurs de l’université d’Helsinki, en Finlande, et d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, ont rejoint leur premier camp de base sur la barrière de Ross. 

L’expédition doit durer six semaines, et ils espèrent plonger 60 fois. Bien sûr, la mission est très dangereuse. D’abord, les plongées ne doivent pas dépasser les 45 minutes. Les scientifiques doivent évoluer dans une eau à – 1,9 °C. En dessous du point de congélation, d’accord, mais la forte salinité de l’eau l’empêche de geler. 

Selon Joanna Norkko, biologiste marine qui fait partie de l’expédition, le plus grand danger est celui… causé par les phoques. Ils peuvent s’asseoir sur les trous creusés dans la glace, et empêcher les scientifiques de sortir de l’eau. « Un phoque de 300 kg qui ne veut pas sortir du trou, c’est un problème », dit-elle sur le site Live Science. 

Les scientifiques vont étudier l’écosystème, mais pas seulement. Ils veulent aussi enregistrer des vidéos à 360 ° de l’expédition. Une façon pour l'expédition de restituer de faire découvrir cet environnement sous-marin en images, et de sensibiliser le public à cet écosystème…et à sa fragilité. 

En mars dernier, un record de chaleur a été enregistré en Antarctique. Le mercure a atteint les 17,5 °C. 

Une récente étude a révélé qu’une augmentation des températures d’un seul degré Celsius pourrait bouleverser tout l’écosystème du continent antarctique.

Sources : Live Science | Encyclopedia Britannica

À VOIR ÉGALEMENT : Ce degré de plus qui peut tout changer en Antarctique

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité