Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Lorsque la météo se déchaîne

Présenté par First Onsite First Onsite - MM

jeudi, 2 septembre 2021 à 10:12 - Les orages sont impressionnants en soi, mais ils peuvent aussi être destructeurs. Savez-vous reconnaître les signes nuageux avant-coureurs ? Et s'ils éclatent, savez-vous quoi faire ?

noaa- cumulonimbus-unsplash

D’allure cotonneuse, les cumulonimbus sont toutefois souvent annonciateurs de phénomènes météorologiques violents, tels que les orages, la foudre, la grêle et même des tornades.

Comment se crée un cumulonimbus ?

Lorsque le soleil réchauffe le sol, la chaleur qui s’y accumule va en faire de même avec l’air situé juste au-dessus. Devenu plus chaud, l’air va ensuite s’élever pour créer un phénomène appelé soulèvement, à l’origine du cumulonimbus.

Se développant à la verticale, l’air contenu au sommet de ces nuages va se refroidir lorsqu’il aura atteint une certaine altitude, ce qui fera s'étaler le sommet et lui donnera une forme d’enclume. Cet air refroidi engendrera également des gouttes d’eau, d’où le fait que les cumulonimbus s’accompagnent de grandes quantités de pluie. De plus, la proximité entre l’air froid et l’air chaud générera une instabilité suffisante pour donner, entre autres, naissance à des orages.

La présence d'orages au Québec

Habituellement, la province a droit à environ 109 journées orageuses par année, dont la majorité se déroule durant l’été. D’ailleurs, environ le quart des orages a lieu durant le mois de juillet.

JOURS AVEC ORAGES AU QC (1)

Généralement, le premier orage se manifeste autour de la mi-mars. Cependant, celui-ci est normalement de faible intensité. Il faut attendre le début du mois de mai pour observer le premier vrai orage violent et environ un mois plus tard pour observer la première tornade dans la province.

les premeirs au quebec (1)

En moyenne, la ville de Québec est frappée par une vingtaine d’orages annuellement tandis que Sherbrooke a droit à 21,9 phénomènes de ce genre. Sans surprise, Montréal est la municipalité qui a le plus d’orages avec 24,4, alors qu’à l’opposé, Sept-Îles s’en tire avec seulement 7,4 par année.

Agir rapidement après une météo destructrice

Qui dit orages, dits foudre. Ce phénomène est fréquemment à l’origine de blessures et même de décès. Le Québec fait d’ailleurs partie des quatre provinces où se produit la majorité des blessures et des décès occasionnés par la foudre au Canada.

Au-delà de l’être humain, les structures aussi peuvent être touchées. Bris d’appareillages électriques tels que des câblages ou transformateurs, perturbations des réseaux de communication, incendies de bâtiment ne sont que quelques-uns des impacts de la foudre. Au début du mois de juin 2021, deux résidences dans la région de Québec en ont déjà fait les frais, alors qu’un incendie s’est déclaré chez l’une d’entre elles. Et cela, sans parler des inondations subites issues de la forte pluie qui accompagne souvent les orages et peuvent causer des dommages, comme ce fut le cas à Mont-Tremblant, à la fin du mois de juin !

Mont-Tremblant

Lors de tels événements, il est important de prendre les mesures necessaires pour limiter les dommages. Cela peut être fait entre autres, en communiquant avec une entreprise spécialisée en restauration et en reconstruction après sinistre, telle que First Onsite Restauration, car ce ne sont pas toutes les compagnies d’assurance qui ont des équipes d’urgence qui se déplacent immédiatement sur les lieux. Mais évidemment, il faut également communiquer avec son assureur.

Par ailleurs, il est préférable de se munir à l’avance d’un programme d’intervention prioritaire avec un entrepreneur certifié autorisé. L’entreprise peut ainsi procéder à une inspection préliminaire de votre ou vos bâtiments pour se familiariser avec la plomberie, la vanne d’arrêt d’eau principale et la source d’alimentation électrique de l’entrée. De plus, celle-ci connaîtra les spécifications des lieux : où sont les fils et la boîte électriques, le fonctionnement de l’ascenseur s’il s’agit de condos, le type d’appareil situé sur le toit, etc.

Comme l’explique Barry J. Ross, vice-président exécutif chez First Onsite Restauration après sinistre « si un désastre naturel frappe votre secteur, être déjà client par l’entremise d’un programme d’intervention prioritaire vous assurera une réponse plus rapide comparativement à un nombre accru de nouveaux clients qui voudront aussi obtenir de l’aide en même temps… »

En somme, mieux vaut prévenir que guérir et rappelez-vous : si vous entendez le tonnerre gronder, courez à l’intérieur vous réfugiez !

Ce texte est un publireportage de Restauration First Onsite.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité