Expired Nouvelles - Saisons climatologiques ou astronomiques? Faites votre choix! - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Explications sur les saisons climatologiques et astronomiques

Saisons climatologiques ou astronomiques? Faites votre choix!


Trouver votre prévision

    Mardi 18 mars 2014 à 14 h 49 - On sait tous que les équinoxes et les solstices marquent officiellement le début des saisons. Mais ces dates ne conviennent pas toujours à la climatologie ; c'est pourquoi les scientifiques utilisent parfois une méthode un peu différente pour diviser l'année.


    Les saisons astronomiques correspondent à des moments précis dans la rotation de la Terre autour du Soleil.

    Les équinoxes du printemps et de l’automne marquent les deux jours de l’année où la durée du jour est égale à la durée de la nuit, tandis que les solstices d’été et d’hiver sont respectivement la journée la plus longue et la plus courte de l’année. C’est l’inclinaison de la Terre qui fait ainsi varier la durée du jour à différents moments de l’année.

    Mais ces périodes ne sont pas toujours représentatives des conditions normalement associées aux saisons dans notre hémisphère et notre climat. « Par exemple, pour la plupart des gens, on n’est plus en été au mois de septembre », dit Marie-Josée Grégoire, météorologue à MétéoMédia.

    Les climatologues ont donc établi de nouvelles divisions, plus adaptées à la réalisation de prévisions ou de statistiques saisonnières. Ainsi, les saisons «climatologiques» sont divisées de cette façon dans les régions au climat tempéré de l’hémisphère nord :


    Saisons climatologiques:

    • Printemps : mars, avril, mai
    • Été : juin, juillet, août
    • Automne : septembre, octobre, novembre
    • Hiver : décembre, janvier, février


      Les saisons «astronomiques» étaient séparées ainsi en 2011 :
    • Printemps : 20 mars au 21 juin
    • Été : 21 juin au 23 septembre
    • Automne : 23 septembre au 22 décembre
    • Hiver : 22 décembre au 20 mars

    Des saisons beaucoup plus appropriées
    Pourquoi faire un tel changement? Les conditions météo normalement observables durant ces périodes révisées sont plus homogènes, ce qui permet d’avoir des données climatologiques (moyennes de températures, accumulations de neige, etc.) plus fiables, qui ne sont pas déformées par des valeurs extrêmes. Par exemple, on a généralement beaucoup moins de neige en mars qu’en décembre ; pourtant, l’hiver «astronomique débute à la fin décembre, et s’étend jusqu’à la fin mars.
    « Les saisons astronomiques sont plus théoriques, tandis que les saisons climatologiques sont plus pratiques », résume Marie-Josée Grégoire.
    Toutefois, la division des saisons climatologiques variera d’une région à l’autre du monde. Par exemple, les régions équatoriales connaissent de moins grands écarts de températures que nous ; c’est pourquoi les climatologues feront plutôt une distinction entre la saison sèche et la saison des pluies, puisque les concepts d’été, d’hiver, de printemps et d’automne y seraient peu significatifs.

    Default saved
    Close

    Chercher un endroit

    Close

    Connexion

    S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité