Expired Nouvelles - L’hiver gagne des points plus rapidement qu’à l’habitude - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Des poussées de froid plus hâtives qu’à l’habitude cette année.

L’hiver gagne des points plus rapidement qu’à l’habitude


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 22 octobre 2014 à 9 h 35 - L'automne a rapidement perdu sa douceur pour faire place à des poussées de froid, qui sont plus hâtives qu’à l’habitude cette année. Résultat, les conditions hivernales ont une avance de 15 jours à l’heure actuelle.

« Il y a toujours eu des rechutes assez brutales », décrit Réjean Ouimet, présentateur et spécialiste à MétéoMédia.

Le froid contre-attaque depuis septembre

En septembre, le froid est arrivé près d’un mois à l’avance, dès la mi-septembre, avec des records de bas maximums le dimanche 14 septembre. Montréal a enregistré 10,9 °C, soit 2,1 °C plus froid qu’un record de 1980. Sherbrooke a aussi battu le record de 1986, avec un maximum de 9,6 °C, pendant qu’une marque vieille de 1959 (12,8 °C) a été relayée aux oubliettes, à Gatineau, par seulement 0,5 °C. Sherbrooke a connu son premier gel lundi 15 septembre avec 0 °C, tandis que Saguenay et Sept-Îles, y ont eu droit le 13 septembre.

Les premiers flocons ont aussi pris de l’avance en septembre, notamment dans l’est de la province.

Le premier gel a eu lieu très rapidement en 2014.

Régime hivernal hâtif

Après un été des Indiens et un peu de douceur, le mercure a plongé vers le bas, avec des températures de 5 à 10 °C le week-end dernier (19 octobre), ce qui s’avère être de près de 20 jours plus tôt qu’à l’habitude. Ce changement de régime semble mettre la table pour la saison hivernale, alors que les épisodes de douceur sur plusieurs jours deviennent moins probables.

« Si la tendance se maintient, on verra l’installation des froids hivernaux, alors qu’on avancera vers le mois de novembre. Mais ça pourrait arriver un peu plus tôt, surtout pour les températures sous zéro », conclut Réjean Ouimet.

Montréal n’a statistiquement pas encore connu son premier gel. Cette situation n’est cependant pas exceptionnelle. En 1998, le premier gel avait lieu le 5 novembre, ce qui en fait la date la plus tardive de nos données.

Montréal n'est toujours pas en retard au chapitre du premier gel.

Des flocons en retard

Les premiers flocons sont en retard dans plusieurs villes du Québec, selon nos statistiques. Montréal reçoit habituellement ses premiers vers le 18 octobre et Québec vers le 11 octobre. Ceci dit, le mois n’est pas terminé! En moyenne, il tombe 2 cm à Montréal et à Québec en octobre.

Pendant que le froid fait sa place à l'avance, les premiers flocons tardent.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité