Expired Nouvelles - L'ABC des tornades au Québec - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Tornade Maskinongé 1991

L'ABC des tornades au Québec


Trouver votre prévision
    MétéoMédia
    La rédaction

    Lundi 18 mai 2015 à 11 h 41 - Les tornades sont plus rares au Québec, mais certaines ont causé des dommages considérables dans l'histoire.

    On enregistre en moyenne cinq tornades par année sur le territoire québécois.

    Règle générale, elles se forment en fin d'après-midi, entre les mois de juin et d'août. Lorsqu’une supercellule se forme et que la rotation se produit, la tornade est imminente. 

    Une tornade est une colonne d'air en rotation, suspendue à la base d'un cumulonimbus générateur d'orages forts, qui s'étire jusqu'au sol.

    La tornade produit les vents les plus destructeurs parmi les phénomènes atmosphériques, avec des vitesses pouvant approcher les 500 km/h.

    Cinq tornades F3

    Depuis 1985, seulement cinq tornades de force F3 ont été enregistrées au Québec. Le 27 août 1991, une tornade de force F3 a notamment ravagé la municipalité de Maskinongé, en Mauricie (voir vidéo ci-haut). Les vents destructeurs de force F3 soufflaient jusqu’à 330 km à l’heure et traversaient la municipalité d’un bout à l’autre. Une quinzaine de personnes ont été blessées et 90 maisons ont été partiellement détruites, tandis que 40 autres ont été entièrement démolies. Les dommages ont été évalués à près de 17 millions de dollars. Une semaine après les événements, plus de 500 bénévoles se sont rendus sur les lieux pour aider la population à se remettre de cette tragédie, en procédant à la réparation des résidences endommagées et au nettoyage des lieux. La plus récente tornade de force F3 est survenue en 1994 à Aylmer.

    Une F-2 à Mont-Laurier

    Le 4 août 2009, la nature se déchaînait sur la ville de Mont-Laurier. En fin d’après-midi, une tornade de force F-2 a frappé de plein fouet la municipalité des Hautes-Laurentides. Des vents de 180 à 250 km/h ont endommagé plus d’une quarantaine de maisons et édifices commerciaux et déraciné des dizaines d’arbres. Des toitures ont été complètement arrachées et des cabanons ont carrément été déplacés sur plusieurs dizaines de mètres. Au moins une vingtaine de maisons n’étaient plus habitables. Heureusement, personne n'avait été blessé sérieusement.  Il s'agissait de la sixième tornade de l'année 2009 au Québec.  La dernière tornade de même intensité à sévir sur la province s’était produite au lac Drolet, en Estrie, le 1 août 2006.

    Intensité des tornades

    Depuis le 1er avril 2013, on utilise l'échelle Fujita rehaussée (Enhanced Fujita Scale). Nous utilisons maintenant cette version améliorée afin d'obtenir des vélocités de vents (km/h) qui correspondent mieux aux dommages observés sur le terrain, ce qui permet de mieux classer les tornades. Il est à noter que toutes les tornades catégorisées avant l'entrée en vigueur de la nouvelle échelle (2013) sont toujours identifiées sous l'échelle Fujita, alors que toutes les nouvelles tornades le seront sous l'échelle Fujita rehaussée.


    Niveau Rafales (km/h)
    0 90-130
    1 135-175
    2 180-220
    3 225-265
    4 270-310
    5 315 et +

    Le 4 août 2009, la tornade de Mont-Laurier a détruit une vingtaine de maisons.

    Default saved
    Close

    Chercher un endroit

    Close

    Connexion

    S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité