ExpiredNouvelles - L’ABC d’une bombe météorologique - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles

L’ABC d’une bombe météorologique


MétéoMédia

Jeudi 29 décembre 2016 à 11 h 07 - Le terme « bombe météo » fait souvent jaser lorsque les météorologues l’utilisent. L'expression est spectaculaire, mais elle sert surtout à définir un contexte météo particulier. Il s’agit d’un système dépressionnaire qui s'intensifie très rapidement.


À lire également : Bilan 2016 : l’année la plus chaude


Règle générale, les météorologues qualifient une tempête de « bombe » lorsque la pression centrale d’une dépression tombe de 24 mbar/hPa ou plus dans une période de 24 heures.

Ce changement de régime rapide engendre principalement des vents violents, ainsi que des pluies abondantes et/ou des chutes de neige importantes.

Ces tempêtes surviennent le plus souvent sur la côte est des États-Unis, ainsi que dans l’est du Canada. Les régions situées dans l’est du Québec et les Maritimes sont plus sujettes à ce phénomène météo. Il est cependant possible que le sud de la province soit également affecté dans certains cas.

Elles se développent durant la saison froide, d’octobre à mars. Durant cette période, les différences de températures entre le nord du continent et le sud sont plus importantes (ex. : Québec versus Texas, golfe du Mexique). L’interaction entre l’air arctique, plus présent sur le Québec, et la montée d’air doux en provenance du sud des États-Unis sont également à l’origine de l’explosion du système.

Ces conditions extrêmes génèrent des rafales comparables à une tempête tropicale et un ouragan.

En mars 2014, les provinces de l’est du Canada ont été victimes d’une bombe météo, qui a laissé plus de 40 cm de neige à Moncton et plus de 30 cm dans le secteur des Îles-de-la-Madeleine. On a enregistré des vents de 195 km/h en Nouvelle-Écosse.

En octobre 2010, une tempête d'automne agressive a affecté l'Amérique du Nord, des États du Dakota jusqu'aux Grands Lacs. On avait également associé ces conditions à celles d’une bombe météorologique.

Sept expressions de froid qui seraient utiles en Français!
Qu’est-ce que le refroidissement éolien?
Les dangers de la route en hiver
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité