Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Florence aurait plongé Montréal sous 150 mètres d'eau


MétéoMédia

Mardi 18 septembre 2018 à 11 h 12 - Florence est désormais une dépression tropicale et continue d'affecter violemment les Carolines. Le bilan s'élève désormais à dix-sept victimes. Détails ici.


À lire également : Florence affectera-t-il le Québec ? Deux possibilités.


EN BREF :

• Rétrogradé en dépression tropicale, Florence se dirige vers les Grands Lacs;

• Au moins 31 morts, et plus de 700 000 coupures de courant dans les Carolines;

• Déjà énormément de pluie : 700+ mm dans les zones les plus affectées... Et c'est loin d'être terminé ! 

Lundi 11 h 15 :

Le niveau des rivières en Caroline du Nord a atteint des niveaux records et continue de monter, laissant présager des inondations plus importantes que ces derniers jours. La dépression tropicale continue de faire tomber de la pluie dans des secteurs où l'eau n'a plus d'espace où s'écouler, a prévenu le Service national météorologique (NWS) lundi. Le météorologue indépendant basé à Atlanta Ryan Maue a calculé que les précipitations sur le sol américain devraient atteindre au total 68 000 milliards de litres d'eau. À titre de comparaison, c'est assez pour couvrir l'île de Montréal sous 150 mètres d'eau. Un indication purement mathématique qui permet de situer l'ampleur de la tempête. À elle seule, la Caroline du Nord devrait recevoir au total un peu plus de la moitié de cette quantité astronomique.

Le coeur de la dépression se situe désormais en Virginie.

Dimanche, 10 heures : 

Au moins treize personnes seraient décédées à la suite de la tempête tropicale Florence. Avec les quantités monumentales de pluie, des zones habituellement épargnées par les inondations se retrouvent sous les eaux : un grand risque pour les populations, moins habituées à ce genre d'évènements. 

Les vents ont toutefois faibli, ils sont désormais à 56 km/h. 

Découvrez les dernières images des inondations actuellement en vigueur.



Un record a été battu : Florence est le système tropical ayant apporté le plus de précipitations en Caroline du Nord... Et ce n'est malheureusement pas terminé !

180916 - FLOpluierecue

180916 - FLOrecord

180916 - floPP

Florence se dirigera ensuite vers les Grands Lacs. Les Maritimes recevront probablement les restes de la dépression tropicale.

180916 - FLOtraj


Samedi, 15 h 30 :

Le bilan s'alourdit... Selon les autorités locales, au moins huit personnes seraient décédées. Avec la faible vitesse de déplacement de la tempête, les précipitations sont très importantes et devraient continuer au même rythme jusqu'à lundi. 

L'électricité commence à revenir dans plusieurs secteurs. À l'heure actuelle, il y a tout de même plus de 750 000 foyers et infrastructures dont le courant est encore coupé.

Une situation difficile pour tout le monde... Même pour les animaux ! Voyez par vous-même.





Samedi, 9 h 30 :

Florence est désormais une tempête tropicale. Elle se trouve en Caroline du Sud, à l'intérieur des terres. Elle va continuer de se déplacer vers l'ouest, et perdra en force : une fois que ses vents seront inférieurs à 63 km/h, elle deviendra une dépression tropicale. Elle se déplace vers le nord et affectera le nord-est des États-Unis et les Maritimes. Plus de détails sur les effets de Florence sur le Québec et les Maritimes ici.

Plus de 920 000 personnes sont désormais coupées d'électricité dans les Carolines.

La pluie va continuer de tomber ces prochains jours. En tout, on s'attend à recevoir entre 760 mm et 1000 mm localement. 

Voyez les dernières images qui nous sont parvenues ce matin :





Vendredi 20 heures

Florence a été rétrogradé au stade de tempête tropicale au cours des dernières heures et développe désormais des vents soutenus à 110 km/h. ELle se déplace en direction ouest à 6 km/h, une lenteur malvenue pour les régions affectées car cela signifie que les pluies vont y durer plus longtemps. Le bilan provisoire est désormais de cinq morts, tous en Caroline du Nord, selon les autorités. Le président américain Donald Trump a annoncé qu'il se déplacerait sur les lieux les plus touchés au cours de la semaine prochaine.

Voici une sélection des images qui nous sont parvenues cet après-midi :



Vendredi 17 heures :

Au moins quatre personnes sont mortes, dont une mère et son enfant, selon un premier bilan dressé vendredi par les autorités de Caroline du Nord. Trois d'entre elles ont péri à la suite de la chute d'un arbre sur leur maison à Wilmington et à Hampstead. La dernière n'a pas survécu à une électrocution alors qu'elle tentait de brancher un générateur. Ondes de tempête, vents et pluie sans répit ont transformé plusieurs communautés en étendues d'eau opaque.



« Des inondations catastrophiques et potentiellement mortelles, ainsi que des crues prolongées importantes, se produiront probablement dans certaines parties des Carolines, ainsi que du sud et du centre des Appalaches », peut-on lire dans un communiqué du Centre national des ouragans.

Plus de 1 100 vols en provenance ou à destination de la côte est américaine ont été annulés vendredi et samedi, d'après CNN.

Vendredi, 11 h 30 :

La vitesse de l'ouragan a considérablement diminué. Il se déplace désormais à 4 km/h, soit la vitesse moyenne d'une personne qui marche. Les vents maximums moyens sont à moins de 128 km/h, sachant que la vitesse minimum d'un système pour qu'il soit considéré comme un ouragan est de 119 km/h. 

180910 - echelle

355 mm de précipitations ont déjà été enregistrés dans plusieurs endroits dans le sud-est de la Caroline du Nord.  

Patrick de Bellefeuille nous explique l'arrivée de l'ouragan Florence en Caroline du Nord et ce qu'il s'est passé par la suite. 



Vendredi, 8 h 30 :

430 000 foyers sont coupés d'électricité en Caroline du Nord, contre un peu moins de 15 000 en Caroline du Sud. La ville de New Bern a été violemment touchée. 200 personnes ont été secourues, mais 150 autres attendaient toujours les secours très tôt ce matin. Voyez les premières images de l'arrivée de Florence en Caroline du Nord, notamment l'état de la situation dans la ville de New Bern.



Vendredi, 7 h :

L'ouragan Florence est désormais de catégorie 1, mais n'en reste pas moins potentiellement dangereux. La Caroline du Nord est victime d'au moins 340 000 coupures de courant ; la Caroline du Sud, 13 000. Dans le comté de Carteret, en Caroline du Nord, 98,54 % des foyers et des infrastructures sont sans électricité.



L'œil de Florence devrait traverser Wilmington d'ici une heure. Rappelons qu'au moins 600 mm de pluie sont attendus. Un record pour les Carolines, puisqu'il n'y a jamais eu autant de précipitations associés à une tempête tropicale ou un ouragan. La raison ? Florence se déplace très lentement à cause de deux anticyclones qui l'entourent. 

Jeudi, 20 h 10

L'ouragan Florence, de catégorie 2, a commencé à battre les côtes des Carolines avec des rafales jusqu'à 159 km/h (celle-ci a été enregistrée à Fort Macon, en Caroline du Nord). Son oeil se trouvait, à 20 heures, à 140 km de la rive. L'ouragan a fortement ralenti depuis jeudi matin, se déplaçant de 17 km/h à 7 heures, à 7 km/h à 20 heures. Une fois les terres atteintes, il devrait stagner. Une bien mauvaise nouvelle pour les communautés sur sa trajectoire, car cela signifie que les pluies torrentielles s'y abattront plus longtemps. Le fait que Florence ait été rétrogradé en ouragan de catégorie 2 ne signifie absolument pas qu'elle est moins dangereuse.

Avant midi, l'onde de tempête posait déjà des problèmes sur les côtes concernées : 





À 20 heures, plus de 90 000 foyers étaient privés d'électricité en Caroline du Nord, d'après le site Poweroutage.us.

Jeudi, 7 h 15 : 

L'ouragan Florence a été rétrogradé en catégorie 2, mais plus il s'approche des côtes, plus il ralentit, et plus la température de l'eau augmente. Le cisaillement des vents est aussi de moins en moins important.   

L'oeil de l'ouragan se situe présentement à 300 km des côtes de la Caroline du Nord. Florence devrait toucher terre, au niveau de la ville de Wilmington, au cours de la journée de vendredi. Un risque de tornades est annoncé.

Patrick de Bellefeuille et Anne-Sophie Colombani répondent à toutes nos questions sur Florence et sur les ouragans en général ci-dessous.



Mercredi : 

Une vague de 25 mètres a été enregistrée dans le cadran nord-est de l'oeil. Ce dernier a été photographié ce matin depuis la Station spatiale internationale. Étourdissant.



Les évacuations continuent : un million et demi de personnes en ont reçu l'ordre. « Vous mettez votre vie en danger en restant, même les secours ne peuvent pas rester là », assure le gouverneur de la Caroline du Nord, Roy Cooper. 

Pourtant, certains réfractaires ont refusé d'abandonner leurs biens, pour des raisons qui leur sont propres. Plus de deux cents personnes ont ainsi décidé de rester sur l'île Ocracoke, en Caroline du Nord. « Il n'y a pas de route sur l'île, le service de traversier est à l'arrêt, les services d'urgence ne répondent plus. Ils ont décidé de rester sur une île qui pourrait se retrouver sous l'eau », peut-on lire sur le gazouillis de ce météorologue.



Mise en contexte : 

Florence s'est formé le 30 août et a été nommé le 1er septembre. Trois jours plus tard, l'ouragan était de catégorie 4, avec des vents supérieurs à 210 km/h. À cause d'un cisaillement des vents plus important, qui l'ont destructuré, Florence a été rétrogradé en tempête tropicale. Florence s'est par la suite reformé, à la faveur de température de l'eau plus élevé et d'un cisaillement moins important, pour ensuite toucher les terres en tant qu'ouragan de catégorie 2.

Seuls trois ouragans de catégorie 4 ont affecté les Carolines : Hugo, en 1989 ; Gracie, en 1959 ; et Hazel, en 1954. 

180910 - flohistorique

Revoyez les images de la préparations des habitants des Carolines.



À certains endroits, les inondations avaient déjà débuté, avant même que l'ouragan ne touche terre. 



À VOIR ÉGALEMENT : La tempête tropicale Gordon frappe la Floride



Le Japon affronte son typhon le plus puissant depuis 25 ans
Les orages violents au Québec : vos images sur le web
Un écrasement d'avion déclenche un feu de forêt au Nevada
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité