Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
En février, les marmottes canadiennes nous annonçaient un printemps hâtif, pourtant, le retour de la douceur se fait attendre !

30 jours: un début de printemps plus froid que l’hiver

chargement de la vidéo...

Sabrina Giacomini
Rédactrice - MétéoMédia

Vendredi 17 mars 2017 à 16 h 41 - En février, les marmottes canadiennes nous annonçaient un printemps hâtif, pourtant, le retour de la douceur se fait attendre !


À lire également : Pourquoi le froid revient-il hanter le Québec? Réponse ici.


Le printemps météorologique a débuté le 1er mars, mais à voir les températures qui s’affichent au thermomètre, on se croirait plutôt en hiver. Selon les prévisions de nos météorologues, le mois de mars est en voie de devenir plus froid que la moyenne des températures de décembre, janvier et février.

La tendance à des températures près, voir sous les normales se poursuivra jusqu’à la fin du mois et même au début du mois d’avril. Depuis début mars, nous avons connu plusieurs épisodes de variations de température, mais contrairement à l’hiver, durant lequel nous avons connu des périodes de redoux plus importantes et durables, en mars, ce sont plutôt les poussées d’air froid qui ont dominé. Plusieurs records de froid quotidiens ont été battus durant les deux premiers week-ends du mois alors qu’un froid polaire s’était installé. Nous avons depuis renoué avec des températures plus près des valeurs de saison.

On prévoit que mars aura une moyenne de température de -5,6 °C (selon les simulations de températures actuelles), versus entre des moyennes -4 °C et -4,7 °C durant l’hiver. Il s’agit d’ailleurs de la première fois qu’un mois de mars est plus froid que les mois d’hiver, sans toutefois devenir le mois de mars le plus froid enregistré. Le titre revient au mois de mars de 1950 alors qu’une moyenne de température de -6,5 °C avait été enregistrée.

Le patron météo favorable dont nous avons profité la majorité de l’hiver a bifurqué, il est donc normal qu’un équilibre soit établi. Après un hiver doux, un printemps plus frais s’impose, un scénario qui a dominé le paysage météorologique de l’est de l’Amérique du Nord. C’est au tour de l’Ouest de profiter du temps doux.

Nous aurons droit à une nouvelle fluctuation des températures la semaine prochaine, alors que le mercure remontera légèrement jusqu’au 22 mars avant de plonger de nouveau jusqu’à 15 °C sous les normales. Les poussées d’air froid deviendront cependant de moins en moins dramatiques grâce au réchauffement qui s’opère durant le printemps, associé à un soleil graduellement plus chaud. La normale pour Montréal pour la fin mars se situe à 6 °C alors qu’à Québec, elle est de 3 °C.

Les radars montrent que le prochain système d’importance qui touchera le Québec devrait faire son entrée le week-end du 25 et 26 mars. En raison du mercure qui restera bas, il ne serait pas impossible de voir les précipitations tomber sous forme de neige. La tendance au froid devrait se poursuivre jusqu’en avril.

Les secrets du printemps en 5 chiffres
Un autre été prometteur en vue au Québec
L’hiver se classe dans le Top 5 des plus chauds au Québec

Laisser un Commentaire

Que pensez-vous de cette question? Participez à la conversation.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close