Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Vents et neige : écoles et routes fermées dans cette région

lundi, 29 mars 2021 à 09:21 - Pour certains, la fin de semaine a été marquée par les premières chutes de pluie importantes de la saison, alors que pour d'autres, c'était encore le plein hiver. Ce dernier scénario est celui vécu par l'est du Québec en ce dernier lundi de mars.


Routes et écoles fermées dans l'est

Après avoir traversé la province de l'ouest au centre, voilà que l'imposant système qui affecte le Québec depuis dimanche a atteint l'est au cours de la nuit. Il continue de laisser des précipitations sur cette région pour une bonne partie de la journée de lundi.

ÉVO SYSTÈME LUN MAT

C'est toujours de la neige qui est à recevoir sur la Côte-Nord, région encore sous avertissement de tempête hivernale. Entre 5 et 10 cm y sont toujours à tomber, de même que quelques discrets centimètres pour la Gaspésie. D'ailleurs, la prudence est de mise si vous vous y aventurez en montagne. Le risque d'avalanche est à son maximum dans les Chic-Chocs. On surveille les conditions routières dans ce secteur tôt ce matin en raison des accumulations nocturnes, mais aussi de celles qui peuvent survenir rapidement ce matin.

CONDITIONS ROUTIÈRES EST (1)

En plus de la visibilité réduite par moments, les automobilistes de l'est de la province doivent surveiller l'onde de tempête qui peut s'inviter sur les routes côtières. Un secteur à éviter : la route 389 entre Baie-Comeau et Manic 2. De plus, renseignez-vous avant d'emprunter la route 138, fermée par intermittence. Les vents, la neige et les conditions routières poussent également la Commission scolaire du Fer (secteur Sept-Îles/Port-Cartier) et la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets à fermer leurs portes pour la journée.

De violentes rafales

rafales

Dimanche, les vents ont aussi commencé à se lever lentement. Toutefois, à l'instar de la dépression, ils ne devraient pas quitter l'aventure aussi rapidement aujourd'hui. Pour tout le monde au Québec, les rafles peuvent toujours souffler entre 60 et 80 km/h pour la majeure partie de la journée. Dans l'est, là où le système est le plus intense pour commencer la semaine, les pointes de vent peuvent se lever jusqu'à 90 km/h, voire 100 km/h, notamment pour les îles de la Madeleine.

rafale prévue lundimat

De tels vents peuvent emporter des objets non fixés au sol, endommager des structures matérielles et briser des branches, voire déraciner des arbres. Des pannes d'électricité sont donc possibles. Justement, en date de lundi matin, 8 h 00, près de 25 000 clients sont plongés dans le noir. Toutes les régions sont affectées, mais celles de Lanaudière et du Saguenay-Lac-Saint-Jean comptent le plus de pannes avec plus de 5 000. Hydro-Québec rassure ses usagers que tout devrait revenir dans l'ordre au cours de la journée.

L'heure est au bilan

Même si de faibles flocons continuent de tomber ici et là, le bilan de cette tempête printanière peut se faire. Deux scénarios ont été vécus au cours du week-end : pluie abondante pour certains, bordée de neige pour d'autres. Le Lac-Saint-Jean a d'ailleurs été particulièrement gâté en flocons avec 25 cm d'accumulation. L'Abitibi-Témiscamingue, qui n'avait plus un seul centimètre de neige au sol, a vu son tapis nival augmenter de 16 cm au cours du week-end.

BILAN ACCUM 2

Pendant ce temps, le sud et le centre du Québec étaient sous la flotte, malgré une pluie moins importante que celle anticipée par endroits. En effet, de maigres 9 mm sont tombés à Montréal, parfois de façon assez forte. C'est le secteur de la ville de Québec qui a connu le plus de précipitations liquides au cours des derniers jours. Un total de 34 mm a été enregistré, en plus de quelques centimètres de neige et même de faibles précipitations verglaçantes.

Les cours d'eau sous surveillance

Un classique au printemps, ces fortes précipitations ont contribué à lessiver le tapis neigeux, donc à augmenter le ruissellement, et ont fait hausser le niveau des rivières. Le coup d'envoi à la saison des inondations est donc donné en raison de ce système. Quelques rivières ont atteint le seuil moyen d'inondation avant de voir leur niveau baisser à nouveau. C'est le cas notamment des rivières L'Assomption et Chaudière. Même si la situation semble se stabiliser pour plusieurs cours d'eau, le niveau de la rivière des Mille Îles oscille toujours entre le seuil d'inondation mineure et moyenne. La bonne nouvelle est que tout devrait rentrer dans l'ordre avec le départ de ce système.


À VOIR ÉGALEMENT : Avril prendra sa revanche

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité