Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un début d'été modeste n'a QUE des points positifs

mardi, 18 juin 2019 à 12:22 - Depuis le début du mois de juin, les températures ont été majoritairement sous les normales de saison... Mais ce n'est pas une mauvaise chose ! Voyez trois raisons d'apprécier l'arrivée lente de l'été.

Pas d'humidex !

Les normales de saison pour Montréal entre le 1er et le 30 juin se trouvent entre 21 °C et 26 °C. La première moitié du mois a été plus régulièrement sous les normales de saison.

Depuis le début de l'été météorologique, le point de rosée a rarement été élevé. Rappelons qu'il s'agit d'un outil utilisé par les météorologues pour calculer le taux d'humidité dans l'air : « plus la différence entre la température du point de rosée et la température de l'air est grande, plus l'air sera sec », indique Félix Biron, météorologue à MétéoMédia. Dès lors que le point de rosée est à 12 °C, celui-ci est pris en compte dans le calcul des ressentis. À partir de 16 °C, la chaleur se fait sentir et à 20 °C, l'air est lourd.

Avec des points de rosée assez bas depuis le début du mois de juin, le fond d'air a été plus frais et plus confortable en journée. De plus, cela a permis aux températures de baisser davantage la nuit, nous offrant un sommeil plus agréable et la possibilité d'aérer son logement.

Le bonheur des sportifs

Puisque l'humidité n'a pas encore fait son arrivée, c'est le moment idéal de faire des activités sportives ! Pour les amateurs de vélo, le fond d'air frais (associé à la vitesse) est très agréable à ce temps-ci de l'année.

En général, les étés québécois sont très chauds et plus difficiles pour pratiquer du sport en extérieur : le corps perd beaucoup d'eau et les coups de chaleur peuvent survenir. Le moindre effort peut devenir problématique, encore plus pour les personnes âgées et les enfants.

Du soleil, et encore du soleil !

Contrairement au mois de mai qui s'est fait sous la grisaille et les précipitations, le début du mois de juin a connu dix jours de soleil (soit un peu plus de la moitié !). Encore une fois, non seulement ces conditions sont idéales pour les amateurs de plein air, mais aussi primordiales pour le moral.

De plus, pour la fin du mois, d'autres belles journées sont attendues ! Plus de détails ici.

À VOIR ÉGALEMENT : 2019 vs 2018 : quand on se compare, on se désole...

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité