Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Tout savoir sur les canicules pour mieux les supporter

jeudi, 4 juillet 2019 à 11:32 - Tandis que certains secteurs du Québec sont victimes de leur première canicule de la saison, un rappel est nécessaire pour éviter de prendre des risques inutiles. Découvrez-les ci-bas.

Attention aux îlots de chaleur

Les endroits fortement urbanisés de la Ville de Montréal et des alentours sont particulièrement à risque.

ilots chaleur

Notez que le phénomène des îlots de chaleur n'est pas propre aux grandes villes comme Montréal. Plusieurs municipalités québécoises sont aux prises avec ces concentrations de chaleur.

La Ville de Montréal en mode prévention

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, affirme que son Administration est prête à faire face à la canicule.

« L’ensemble des parties prenantes de l’agglomération de Montréal, soit autant les villes liées que les arrondissements, travaille en étroite collaboration pour assurer le bien-être et la sécurité de l’ensemble de Montréalaises et Montréalais », a déclaré Valérie Plante.

Mentionnons qu'il existe trois stades d'intervention au sein de la Ville de Montréal.

  • Veille : le mercure grimpe à 30 °C, et l'humidex atteint 40. Des agents sont déjà sur le terrain afin de faire le suivi des personnes les plus à risque (comme celles souffrant de maladies mentales, par exemple).
  • Alerte : ce stade est déclenché lorsque les minimums ne baissent pas sous les 20 °C et que les maximums atteignent ou dépassent 33 °C. Si le mercure pendant la nuit ne descend pas sous la barre des 25 °C, cela peut aussi devenir un critère.
  • Mobilisation : ce dernier niveau s'applique lorsque le stade d'alerte se prolonge, et qu'il y a excès de mortalité par rapport à la normale.

Quoi faire ?

Le ministère de la Santé et des Services sociaux recommande de :

  • Bien s'hydrater (entre six à huit verres d'eau par jour)
  • Éviter de consommer des boissons alcoolisées
  • Rester à l'ombre le plus possible
  • Réduire les efforts physiques
  • Se rafraîchir régulièrement, dans une piscine ou sous une douche

Le gouvernement invite également les gens à prendre des nouvelles régulièrement des personnes en perte d'autonomie ou qui vivent seules dans leur entourage.

Rappelons que pour parler de canicule, les critères doivent correspondre à une période de trois jours consécutifs au cours desquels la température atteint ou dépasse 30 °C.

L'humidex sera assez élevé; c'est pourquoi les personnes à risque doivent redoubler de prudence.

D'après les prévisions actuelles, les autres secteurs seraient épargnés par la canicule. Néanmoins, l'Abitibi-Témiscamingue et le centre de la province doivent s'attendre à vivre deux journées au-delà du cap des 30 °C.

Les canicules en quelques chiffres

En moyenne, les périodes de canicule s'étendent du 17 juin au 23 août. La plus intense survient généralement autour du 19 juillet.

Depuis le début des années 2000, quelques régions sont plus affectées que d'autres en matière de chaleur accablante. Gatineau est la championne, et de loin, avec 29 canicules depuis 19 ans.

Jo Canicule2

À l'inverse, les secteurs de Sept-Îles et de Rimouski n'ont enregistré aucun épisode caniculaire au cours de cette période.

À VOIR ÉGALEMENT : Il fait si chaud que ces moules cuisent au soleil

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité