Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Noyades au Québec : une bonne nouvelle cette année

mercredi, 14 septembre 2022 à 14:30 - Cette année, les noyades au Québec sont en dessous de la normale annuelle, qui se chiffre à environ 80 décès liés à l'eau. « On a eu un bel été en termes de prévention », selon Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec.


Sous les normales

« On évalue à près de 56 les décès liés à l'eau depuis le début de l'année », explique de prime abord Raynald Hawkins. Cette année, on se retrouve sous la normale des dix dernières années, qui se situe aux alentours de 80 noyades annuellement. « Il reste qu'une seule noyade en est une noyade de trop, parce que nous savons qu'elle aurait pu être évitée, ajoute-t-il. »

Selon M. Hawkins, quelques facteurs auraient pu contribuer à ce bilan moins élevé. « Le facteur nombre est probablement déterminant en 2022 [puisqu'il est possible de partir en vacances à l'extérieur du Québec], puisque les températures ont généralement été propices à la baignade cet été, note le directeur général. Il y a également moins d’embarcation de plaisance à moteur sur les différents cours d’eau au Québec, probablement à cause du prix de l’essence », ajoute celui qui travaille à la Société de sauvetage depuis plus de 30 ans.

Cet été, les décès ont eu lieu davantage dans les lacs que les rivières, ce qui est contre-tendance. « Selon les moyennes des dernières années, les noyades surviennent 4 fois sur 10 en rivière et 3 fois sur 10 en lac, note le spécialiste. »


À SAVOIR : Parmi les types d’activités, de 2010 à 2014, la proportion la plus élevée de décès par noyade se rapporte à la navigation de plaisance (28 %). (Source : Société de sauvetage)


Un lourd bilan

Selon la Société de sauvetage, l'année 2020, soit le premier été de la pandémie, s’est soldée par un lourd bilan de 95 noyades, contre 58 en 2019. Il s’agissait donc d’une hausse de 63,8 %. « En 2020, tout le monde est resté au Québec. Cette année, on pouvait sortir, donc il y a peut-être simplement eu moins d’activité », note M. Hawkins.

La Société de sauvetage est impliquée depuis une quarantaine d’années dans la prévention de la noyade. « On est passé de 200 décès liés à l’eau par année à une moyenne de 80 », conclut-il. La Société offre des cours de sauvetage, de natation, de secourisme et de navigation.

À VOIR ÉGALEMENT : Comment sauver quelqu'un d'une noyade?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité