Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La pire anomalie de températures dans l'histoire du Canada

lundi, 1 avril 2019 à 17:00 - 14 °C plus chaud en moyenne sur l'ensemble du mois : Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, a connu un mars beaucoup, beaucoup moins froid qu'à l'accoutumée. C'est en fait tout le nord-ouest du Canada et l'Alaska qui ont surchauffé ces dernières semaines.

Moins huit degrés : cela ne ressemble pas à une température brûlante pour le commun des mortels, mais lorsque la moyenne se situe sous les -20 °C, ces quelques degrés sous le point de congélation sont plus que suffisants pour briser un record.

THEO 2

Inuvik, situé bien au nord du cercle arctique a enregistré une température moyenne de -8 °C (jour et nuit confondus) tout au long du mois qui vient de s'achever, soit 14 °C au-dessus des valeurs habituelles.

THEO 2

Jamais une anomalie aussi grande n'avait été observée au Canada pendant un mois de mars. Les thermomètres de la municipalité située à 4 000 km au nord de Vancouver ont même affiché 8,7 °C au maximum, alors que les températures positives sont survenues pendant dix journées au cours du mois.

L'ancien record d'anomalie appartenait à Mistissini, une localité située au nord de Chibougamau, avec 11,3 °C en 1958.

La glace arctique réduite comme jamais

Les Territoires du Nord-Ouest et l'Alaska sont en fait placés à la crête d'un blocage atmosphérique, ce qui y fait remonter la douceur océanique et tropicale.

À lire également : La glace disparaît en plein hiver dans le détroit de Béring

La glace arctique en paie le prix fort : jamais elle n'avait été aussi peu étendue (14,173 millions de kilomètres carrés) à la fin du mois de mars depuis qu'on la mesure.

À VOIR ÉGALEMENT : La glace disparaît en plein hiver dans le détroit de Béring

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité