Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les pires cours d'eau à surveiller, les voici

mardi, 23 avril 2019 à 11:35 - L'eau a monté jusqu'au seuil de plusieurs résidences. La Croix-Rouge met sur pied un Fonds de secours pour venir en aide aux sinistrés alors que la situation s'aggrave dans les régions vulnérables. Suivez la situation ici.


MARDI

11 h 30

Rébecca Salomon, journaliste à MétéoMédia, se trouve à Rigaud, l'une des municipalités affectées par la montée des eaux.

Selon le maire de la Ville, les résidents prennent la situation au sérieux, mais sont moins inquiets qu'il y a quelques jours.

Daniel Boyer, le directeur du Service de sécurité de Rigaud, indique que « la crue la plus importante se passera entre mardi soir et mercredi soir ». En effet, de nouvelles précipitations sont prévues à la fin de la semaine. Pour plus d'informations, rendez-vous ici.

zo1

Face à l'ampleur des dégâts dans certaines régions, la Croix-Rouge a ouvert une ligne pour venir en aide aux sinistrés.

zo4

Le nombre de résidences inondées et isolées ne cesse d'augmenter, malgré l'absence de précipitations ce mardi.

zo3

Pour les prochains jours, voyez les cours d'eau à surveiller ci-dessous.

zo2

LUNDI

16 heures

De nouvelles pluies sont en chemin sur le sud et le centre du Québec au cours des prochains jours. Cependant, leur effet devrait être moins important sur le réseau hydrographique, étant donné que la majeure partie de la neige au sol a disparu depuis la semaine passée. Explications de notre météorologue Léo-Lysandre Tremblay :

11 h 30

Rébecca Salomon, journaliste à MétéoMédia, se trouve à Gatineau où la rivière des Outaouais est sortie de son lit. Les résidents sont préparés : des sacs de sable ont été apportés par l'armée et par des bénévoles.

Les personnes rencontrées par Mme Salomon indiquent qu'elles sont habituées à ce genre de situation, et qu'elles s'attendaient à pire... Heureusement, la crue est moins importante qu'en 2017.

lundi10

9 h 30

Les crues printanières continuent tandis que plus de 1500 personnes ont dû être évacuées.

lundi6

Depuis jeudi, le mercure est largement au-dessus du point de congélation et la pluie a été importante dans certains endroits, notamment en Beauce qui connaît le plus de sinistrés.

lundi8

Voyez les images tournées par Kim St-Pierre à Sainte-Marie-de-Beauce ci-dessous.

Avec l'arrivée d'un nouveau système, les précipitations seront une nouvelle fois importantes pour certaines régions. Les rivières à surveiller sont les suivantes :

lundi9

DIMANCHE

14 h 00

ALEX28

Le porte-parole de la police de Laval s'est adressé aux citoyens de sa municipalité où la situation resterait critique jusqu'à au moins mercredi. Il soutient que le plus gros des impacts est attendu demain. La plupart des cours d'eau ont dépassé leur seuil critique dans ce secteur, notamment la rivière des Prairies qui coule maintenant à un débit de 3000 mètres cubes par seconde. François Legault est aussi à Laval, il devrait prendre la parole publiquement après avoir recueilli les informations nécessaires auprès des services d'urgence.

Du côté de Rigaud, le maire, Hans Gruenwald, est toujours sur le qui-vive : « On prévoit que d'ici mardi, une petite crue va arriver », ce qui risque d'inonder davantage de résidences. Pour l'instant, impossible de donner un nombre exact de maisons à risque puisque selon M. Gruenwald, le nombre ne cesse d'augmenter. « On agit en conséquence pour supporter tout le monde », poursuit-il. D'ailleurs, l'armée est maintenant arrivée sur les lieux.

Les efforts des citoyens depuis le début des crues printanières portent leurs fruits. Plusieurs maisons sont épargnées des inondations grâce aux multiples sacs de sable et des digues construites. D'ailleurs, du côté de Deux-Montagnes, la digue érigée bloque le chemin de l'eau efficacement. Cependant, la situation est toujours à surveiller de près puisque le niveau d'eau du lac des Deux Montagnes est toujours à la hausse par endroits. Du côté de Sherbrooke, quelques riverains évacués plus tôt cette semaine peuvent maintenant regagner leur domicile.

13 h 00

Après plusieurs heures à la baisse, voilà que la tendance est à la hausse en ce qui à trait au niveau du lac Saint-Pierre ainsi que le lac des Deux Montagnes à la hauteur de la baie de Rigaud.

Le premier ministre du Québec, François Legault, ainsi que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont annoncé qu'ils iront à la rencontre des sinistrés de l'arrondissement de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève en fin de journée.

Hydro-Québec continue de surveiller la situation de près, surtout du côté de la rivière des Outaouais où le barrage de la centrale de Carillon pourrait nécessiter l'ouverture de valves supplémentaires avec le débit d'eau qui augmente.

12 h 00

Le débit de la rivière Chaudière est maintenant à la baisse, ce qui est une bonne nouvelle pour la municipalité de Scott, l'une des plus touchées par ces crues printanières.

Depuis jeudi, on compte 66 mm de précipitations qui sont tombés à Beauceville, là où 883 résidences sont inondées et une centaine de résidents évacués. C'est un des secteurs qui a reçu le plus de pluie. La municipalité de Sainte-Clothilde-de-Horton suit de près avec 58 mm. En Outaouais, les précipitations liquides ont été de moindre importance que ce qui était attendu : 47 mm sont tout de même tombés.

quantite

Les rivières qui sortent de leur lit peuvent engloutir des routes. C'est ce qui s'est produit dans plusieurs secteurs, notamment le Pontiac et en Beauce. Voyez l'état du réseau routier dans votre région ici. La Ville de Gatineau rappelle d'éviter les endroits inondés pour des raisons de sécurité.

11 h 00

Certains arrondissements du nord de Montréal, qui se préparent au pire depuis jeudi, doivent s'attendre à voir le niveau des eaux monter au cours des prochains jours en raison du ruissellement causé par le temps doux du début de semaine. Le lac des Deux Montagnes et la rivière des Mille Îles font partie des bassins à surveiller de près, tout comme les rivières des Outaouais et Chaudière, qui sont déjà en inondation majeure par endroits.

max123

En plus des cours d'eau en inondation, on en surveille d'autres qui menacent de déborder, notamment dans le Bas-Saint-Laurent avec les rivières du Loup, Ouelle et des Trois Pistoles. Il s'agit de la dernière région sur le qui-vive : des inondations ont été répertoriées dans plusieurs municipalités du sud et du centre. L'Abitibi et le Saguenay-Lac-Saint-Jean devraient être épargnés. À Chapais, 45 mm sont tombés au cours des 24 dernières heures.

10 h 00

Urgence-Québec présente sa mise à jour de la situation :

Situation 2019

L'organisme gouvernemental rappelle également aux résidents contraints d'évacuer leur domicile de laisser un message dans leur boîte aux lettres afin d'informer les autorités du moment où ils ont quitté leur résidence et où ils se rendent le temps que la situation s'améliore. Il conseille également d'apporter une « trousse d'urgence » qui contient tout le nécessaire pour, au minimum, les 72 heures suivant votre départ.

Inondations 10h

Parmi les rivières en inondation majeure, seulement la Chaudière pourrait déborder davantage. Heureusement, pour les autres, la tendance est à la baisse.

9 h 00

20190421 082341 Pointe-Fortune, 21 avril 2019

Le bilan s'alourdit alors que l'on compte maintenant près de mille résidences touchées par les inondations. La majorité des personnes évacuées se trouvent en Beauce, là où la montée des eaux cause des maux de tête depuis mardi. Dans cette même région, un incendie s'est déclaré dans la municipalité de Scott. Les inondations sont si importantes que les pompiers ont pu puiser l'eau à même la rue pour maîtriser le brasier.

Les pluies des derniers jours ainsi que la fonte des glaces et du couvert neigeux contribuent à faire monter le niveau des rivières même si les précipitations sont en pause. D'ailleurs, plusieurs citoyens ont vu leur résidence s'inonder très rapidement. Les résidents des régions touchées ou aux aguets continuent de remplir des sacs de sable et de construire des digues pour limiter les dégats puisque la pluie et neige sont attendus en début de semaine.

IMG 0488 (1)

Beauceville, 16 avril 2019. Crédit : Abby Doyon

Notez qu'à cette heure-ci, les totaux de pluie reçue dépassent les 50 mm par endroits, notamment à Beauceville et Saint-Hyacinthe. Le compte est de 44 mm dans la région de Montréal alors que ce sont 25 mm qui sont tombés à Trois-Rivières, ville sur le qui-vive.

8 h 00

La Croix-Rouge annonce qu'elle lance le Fonds de secours pour venir en aide aux sinistrés, un fonds qui avait été utile également lors de la tornade survenue à Gatineau à l'été 2018. À travers le Québec, l'organisme déploie présentement un total de onze centres d'accueil et d'information.

À cette heure-ci, ce sont 800 militaires qui sont déployés à travers la province pour venir en aide aux sinistrés et pour mener des phases de repérage pour bien cibler leurs besoins. On compte 900 résidences touchées par ces fortes crues.

6 h 00

20190421 073451 Rigaud, 21 avril 2019

Plusieurs routes sont toujours fermées en prévision des inondations. C'est le cas de :

  • l’autoroute 50 à Gatineau;
  • l'autoroute 5 à Chelsea;
  • la route 325 à Rigaud;
  • la route 397 dans le secteur Lac-Despinassy en Abitibi-Témiscamingue;
  • la route 333 à Saint-Hippolyte ;
  • la route 307 à Saint-Pierre-de-Wakefield;
  • la route 366 au Lac-des-Loups;
  • le chemin d’Eardley dans le Pontiac ;
  • la route 317 à Saint-Sixte;
  • la route 347 à Sainte-Émélie-de-l'Énergie;
  • la route 108 à North Hatley;
  • la route 143 à Val-Joli;
  • le chemin du Lac à Asbestos;
  • la route 165 à Saint-Ferdinand et à Thetford Mines;
  • la route 269 entre Saint-Ephrem-de-Beauce et Adstock;
  • la route 277 à Sainte-Aurélie;
  • la route 153 à Saint-Boniface, près de Shawinigan;
  • la route 116 à Saint-Étienne-de-Lauzon;
  • les routes 171, 276 et 173 entre Saint-Lambert-de-Lauzon et Notre-Dame-des-Pins, de chaque côté de la rivière Chaudière.

5 h 00

Le secteur du lac Saint-Pierre est désormais en inondation majeure. Les municipalités avoisinantes s'attendent à des inondations pires qu'en 2017.

La municipalité de Nicolet a d'ailleurs déjà fait appel à l'armée.

JOSYANE11

La rivière Chaudière et le lac des Deux Montagnes, dans le secteur de la Baie de Rigaud, sont également en inondation majeure.

Au total, 22 rivières sont sorties de leur lit et 6 lacs sont en débordement, en plus du fleuve Saint-Laurent à plusieurs endroits.

Un avertissement de débâcle est aussi en vigueur pour les cours d'eau des Laurentides, de Lanaudière, de l'Outaouais, la Mauricie et la région de Québec.

SAMEDI

16 h 00

Voici l'état des lieux à travers la province.

RO3 (1)

L'accès à l'Université Bishop's, à Sherbrooke (Lennoxville), est complètement bloqué en raison du haut niveau de l'eau dans la rivière Saint-Francis.

15

12 h 00

Selon le bilan provincial des conséquences d'Urgence Québec, 68 résidences ont été inondées dans la région de la Chaudière-Appalaches. À travers Beauceville, Saint-Georges et Saint-Raymond, un total de 127 personnes ont dû être évacuées. Ce secteur est le plus durement touché à l'heure actuelle.

À Rigaud, 68 personnes ont été évacuées. Quelques autres secteurs, tels que la Matapédia (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine), certains secteurs dans les Laurentides et en Outaouais ont également eu leur lot de résidences inondées et isolées ainsi que quelques évacuations.

11 h 00

Un glissement de terrain est survenu sur la route 153 à Saint-Boniface, près de Shawinigan. La route est fermée jusqu'à nouvel ordre.

10 h 00

La rivière Chaudière, à la hauteur de Saint-Georges-de-Beauce, franchit le cap de l'inondation majeure.

9 h 00

Le Lac des Deux Montagnes, à la hauteur de la baie de Rigaud, est présentement en inondation majeure. Le niveau de l'eau est toujours à la hausse.

8 h 00

Un premier décès lié aux inondations est survenu dans la municipalité de Pontiac. Il serait relié à l'affaissement d'une structure. Peu de détails sont disponibles pour le moment.

Une partie de la route 325, près de Rigaud, s'est également affaissée.

6 h 00

La rivière des Mille-Îles, vers Bois-des-Filions, entre en inondation moyenne.

5 h 00

Les inondations commencent à prendre de l'ampleur.

20190420 070053

Le Lac des Deux Montagnes et la rivière Chaudière sont en inondation moyenne, à l'heure actuelle, mais ils frôlent le seuil de l'inondation majeure. Plusieurs cours d'eau sont aussi en inondation mineure pour le moment, principalement dans les régions de Montréal, de l'Outaouais, des Laurentides, de Chaudières-Appalaches et du Centre-du-Québec.

Au total, des dizaines de cours d'eau sont sous la loupe du ministère de la Sécurité publique, qui souhaite à tout prix éviter de répéter le désastre de 2017.

Plusieurs routes sont fermées en prévision des inondations. C'est le cas de l’autoroute 50 à Gatineau; la route 397 dans le secteur Lac-Despinassy en Abitibi-Témiscamingue; la route 276 à Saint-Joseph-de-Beauce; la route 333 à Saint-Hippolyte ; la route 307 à Saint-Pierre-de-Wakefield; la route 131 à Notre-Dame-de-Lourdes; la route 366 au Lac-des-Loups; le chemin d’Eardley dans le Pontiac ; la route 317 à Saint-Sixte.

L'administration de la Ville de Trois-Rivières qualifie la situation de «course contre la montre».

Les riverains travaillent d'arrache-pied pour protéger leurs biens.

À Montréal, les riverains se préparent.

VENDREDI

14 h 00

Vers 14 heures, la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a lancé un appel à l'aide aux Forces armées canadiennes pour venir en aide aux régions les plus durement touchées par les inondations.

Les autorités craignent le pire avec les grandes quantités d'eau prévues.

Les commerces sont autorisés à ouvrir le dimanche de Pâques, afin de procurer aux sinistrés le matériel dont ils ont besoin.

9 h 00

L'autoroute 50, en Outaouais, sera en partie fermée dans les deux directions dès 10h ce matin en prévision des inondations, selon la station de radio WOW 97,1.

Notre équipe est près de la rivière des Outaouais, où plusieurs municipalités sont affectées par les inondations.

7 h 00

Plusieurs cours d'eau sont sous haute surveillance dans le centre et le sud du Québec.

josyane4

La ville de Trois-Rivières s'attend à des inondations «pires qu'en 2017» pour certains endroits. Le secteur le plus à risque pour l'instant est le Lac Saint-Pierre.

Jusqu'à maintenant, 30 000 sacs de sable ont été distribués au sein de la ville de Trois-Rivières.

La situation est stable pour le moment.

Un avertissement de débâcle est aussi en vigueur pour plusieurs cours d'eau des Laurentides et de Lanaudière.

JEUDI

16 h 30

Les villes de Rigaud et de Pointe-Fortune demandent aux citoyens d'évacuer les abords de la rivière des Outaouais au cours des prochaines heures.

57485112 1131837640311615 8729955877378850816 n

Laval a déclaré l'état d'urgence. Près de 1500 résidences sont menacées.

Les municipalités craignent des inondations plus importantes qu'en 2017.

14 h 30

La Ville de Montréal vient d'indiquer qu'elle passait en mode intervention et s'attendait à une montée des eaux importante dans les prochains jours.

Pierrefonds, l'Île Bizard et l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville sont les secteurs à surveiller. Bruno Lachance, directeur du Service incendie de Montréal, a indiqué que dès ce jeudi, des équipes allaient monter des digues afin de protéger les secteurs concernés.

Valérie Plante, la mairesse de Montréal, précise que la Ville n'est pas encore « rendu aux évacuations », mais que les équipes sont prêtes en cas de besoin.

7h

La Ville de Rigaud et la municipalité de Pointe-Fortune, à la frontière entre le Québec et l'Ontario, ont lancé des mesures d'urgence et demandé à leurs citoyens riverains « d'évacuer d'ici les vingt-quatre prochaines heures », en amont des chutes de pluie (40 à 60 mm sur la région) qui se rapprochent.

« Les autorités anticipent même qu[e la crue] sera supérieure à celle survenue en 2017 ». Rigaud avait été un des secteurs urbains les plus touchés lors des inondations historiques cette année-là : 500 maisons avaient été inondées.

Jeudi18

Les résidents concernés par ces mesures d'urgence sont appelés à :

  • Ranger en hauteur, ou monter à l’étage supérieur, les objets qui se trouvent dans le vide sanitaire et dans le garage ou le cabanon;
  • Enlever ou fixer tous les biens qui se trouvent à l’extérieur sur les terrains afin d’éviter qu’ils soient projetés ou emportés par l’eau;
  • Préparer des sacs de sable et avoir du polythène afin de pouvoir colmater les ouvertures du premier étage, mais pas celles du vide sanitaire;
  • Préparer un plan familial d’urgence ainsi qu’une trousse d’urgence 72 heures.

Près de 800 structures sont menacées à Laval, selon Pierre Brochet, le directeur des services de police de la Ville. Les quartiers touchés en 2017 (Pierrefonds, île Bizard et Laval-Ouest) sont les plus exposés aux risques.

MERCREDI

rivieres a surveiller

14 h 00

Il n'y a pas que le Québec et les États-Unis qui sont aux prises avec des inondations printanières : les provinces maritimes doivent aussi surveiller leurs cours d'eau.

C'est le cas de la rivière Saint-Jean dont le niveau pourrait dépasser les 8,1 m lundi, avec les précipitations attendues pour le week-end. Une situation qui n'est pas sans rappeler le printemps 2018 dans cette province.

Midi

La Ville de Laval a mis en place plusieurs mesures pour parer les effets des inondations dans les zones à risque. Distribution de sacs de sable, communications aux résidents, fermeture des rues touchées et surveillance des sites menacés font partie de ce plan.

Nous rappelons que de grandes quantités de pluie sont prévues au cours des 48 prochaines heures du sud au centre du Québec, en même temps qu'une douceur marquée.

Notre reporter Patrick de Bellefeuille est à Laval ce matin :

9 h 00

La rivière des Mille Îles est en état d'inondation mineure sur plusieurs berges à Laval, à Bois-des-Filion et à Deux-Montagnes.

theo riv 2

Plusieurs portions de route ont dû être fermées à la circulation, alors que la crue est en hausse, d'après la Sécurité publique.

L'eau s'est retirée à Beauceville, qui a connu ses pires inondations depuis des décennies mardi à la suite de la rupture d'un embâcle. Une longue portion de la route principale est néanmoins restée fermée à la circulation ce matin. Près de 230 bâtiments ont été évacués lors du sinistre.

Si la météo est clémente aujourd'hui, la pluie fera son retour dès jeudi et surtout vendredi puis samedi avec des quantités importantes. La pression exercée sur les cours d'eau sera alors critique, surtout quand on considère la fonte du couvert neigeux le long du réseau hydrographique.

À surveiller : la situation pourrait dégénérer

Plusieurs dizaines de millimètres de pluie sont attendues d’ici la fin de la semaine, notamment dans le centre, où la neige au sol est encore abondante. Les crues présentent donc de forts risques de se renforcer.

theo 3

Les températures attendues se situeront au-delà du point de congélation, ce qui aidera le couvert neigeux à fondre. Voici la quantité de neige au sol restante sur la province :

theo 7

Plus le tapis blanc est épais, plus le niveau des rivières est susceptible d’augmenter. « Le capital de neige au sol est un des ingrédients essentiels qui peut mener à des situations problématiques plus tard en fin de saison », spécifie Réjean Ouimet, expert à MétéoMédia.

theo 1

À VOIR ÉGALEMENT : Inondation d'une ampleur rare à Beauceville

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité