Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nos experts le confirment : l’été 2020 passera à l’histoire

vendredi, 19 juin 2020 à 06:25 - L’été commence officiellement ce samedi 20 juin et MétéoMédia confirme que le Québec risque de connaître l’un de ses plus beaux étés de son histoire. Selon les récents modèles météo à long terme, toutes les régions du Québec seront avantagées par la chaleur et peu de précipitations. Voyez tous les détails de cette mise à jour importante.


Si vous avez consulté l’Aperçu de l’été de MétéoMédia publié le 1er juin dernier, on vous avait bien avisé que la saison estivale serait chaude, belle et longue. De fait, d’après les dernières données concernant les prévisions à long terme, l’été sera encore plus chaud et plus sec que prévu. Durant les trois premières semaines de juin, le Québec a connu du temps relativement frais ou saisonnier, mais très sec. Plus la saison avance et plus la situation devient préoccupante, notamment en ce qui concerne les feux de forêt. De plus, l’omniprésence du soleil devient un facteur aggravant puisqu’il cause encore davantage d’évaporation. Au moment d’écrire ces lignes, la province amorce un épisode caniculaire de plusieurs jours qui aurait pour effet d’exacerber ces conditions de sécheresse qui atteignent un seuil critique.

Le portrait météo actuel présente une perspective relativement uniforme pour toutes les régions au Québec. Peu importe où vous habitez, tous les indices portent à croire que vous aurez droit à un été intéressant. C’est un régime majoritairement anticyclonique qui domine le contexte atmosphérique, en particulier pour la partie nord-est. Le mauvais temps devrait venir par séquence et il semble que ce soit sous forme de précipitations typiquement estivales avec orages et averses de courte durée. Cela signifie que les accumulations seront souvent marginales. Depuis le début mai, le Québec et ses régions limitrophes sont affectés par un déficit important de précipitations.

Est du Québec

L’est du Québec vient en tête pour ce qui est du temps plus sec : faibles quantités de pluie pour un quatrième été, mais aussi des épisodes moins fréquents. Les tempêtes côtières ont été vraiment discrètes et rien ne laisse présager un changement à court ou à moyen terme. En ce qui concerne la chaleur, cette région sera moins affectée par son intensité, mais l’été se retrouvera certainement dans le top 20 des plus belles saisons estivales.

Ete YGP

Québec

Loin du trop sec de l’est du Québec, loin des orages de l’ouest du Québec, la région de Québec, à laquelle s’ajoutent Charlevoix, Chaudière-Appalaches, Saguenay et même Lac-Saint-Jean, connaîtra du beau et du bon cet été. On prévoit notamment un déficit du nombre de jours de pluie (surtout de pluie durable), un surplus de soleil et des températures propices à la baignade. La version 2020 de l’été, chez vous, vaudra le détour sur le plan météo.

Ete YQB

Montréal

La région de Montréal en incluant les Laurentides, l’Outaouais, l’Estrie et la Montérégie, tout le sud du Québec va connaître un troisième bel été de suite. De la chaleur, peut-être un peu trop insistante au goût de certains, mais aussi de temps de répit. Difficile d’isoler les périodes creuses avec des menaces de précipitations qui reviendront sur plusieurs jours. Ainsi, toutes les périodes potentielles de vacances d’ici septembre semblent intéressantes à l’heure actuelle. Normalement, on le sait, le mois d’août, ou encore la 2e moitié de l’été, est plus intéressant que la première partie de la saison. Ce ne sera pas nécessairement le cas cette année. Oubliez les 40 jours de pluie cet été : c’était dans le temps de l’arche de Noé ! Un temps de piscine et d’arrosage du potager s’impose. La grande région métropolitaine connaîtra un de ses cinq plus beaux étés, rien de moins !

Ete YUL

L'ouest de la province

L’ouest de la province pourrait voir venir des vagues orageuses plus souvent qu’ailleurs au Québec. Davantage de temps instable, donc orageux, lors des périodes de flottement des températures entre les périodes de chaleur et les descentes d’air plus sec. Du temps violent serait possible en de telles circonstances. À l’inverse, oublions les jours de pluie qui durent toute la journée : en moyenne, c’est trois jours par mois d’été, ce sera moins cette année. Le nombre de jours de piscine sera plus élevé que la normale. Les moustiques seront moins nombreux que d’habitude étant donné le temps plus sec. Pour cette région, on prévoit un bel été qui se situe certainement dans le top 15.

Ete YVO

La région gagnante

Il y en a pour tous cet été, mais s’il faut des gagnants :

On y va avec Québec au soleil, Montréal et le sud du Québec au chaud et l’est de la province au sec avec en plus une possibilité de prolongation plus longue en septembre. Et la palme d’or ira sans doute à la région des Bois-Francs qui va profiter de la combinaison des trois grandes catégories qui vont faire de cet été un grand cru.

Gagnants


À voir également : la recette de votre été !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité