ExpiredNouvelles - Vacances : le Québec perd des plumes - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
REPORTAGE

Vacances : le Québec perd des plumes


Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Jeudi 14 juin 2018 à 13 h 38 - Le Québec a perdu des plumes comme destination de choix pour les vacances. En 2017, 41 % des Québécois prévoyaient voyager sur le territoire. Cette proportion a chuté à 35 % cette année, soit une baisse de 6 %.


À lire également : Un bel été au Québec, mais la fin sera rapide


Les deux autres destinations préférées seront les États-Unis (13 %) et le reste du Canada (12 %).

VACANCES EN BREF :

  • 72 % des Québécois prendront des vacances cet été
  • 12 % resteront à la maison 
  • La majorité prend deux semaines (36 %)


« Pour les Québécois qui vont se promener au Québec, on aime beaucoup la région de la Capitale-Nationale, incluant la région de Charlevoix et évidemment, la Gaspésie, les îles de la Madeleine », déclare Annie Gauthier, porte-parole de CAA-Québec. 

Les vacances estivales sont une priorité pour 60 % des répondants au sondage réalisé en ligne pour CAA-Québec par la firme Léger auprès de 1 005 Québécois entre le 20 et le 27 avril 2018. 

Le prix de l’essence fait mal Un facteur important cette année qui aura un impact sur le comportement des vacanciers est le prix de l’essence. Avec la hausse faramineuse du prix à la pompe, certains vont raccourcir leurs parcours. 

« Ce qu’ils vont faire, c’est qu’ils vont simplement aller moins loin pour un peu plus de la moitié d’entre eux, mais ils ne s’empêcheront pas de prendre des vacances », indique la porte-parole. 

Août : le mois le plus populaire 

Selon le sondage, 45 % des Québécois choisissent le mois d’août pour leurs vacances, de préférence après les célèbres vacances de la construction, une période choisie par 25 % des répondants. 

Ce choix de prendre ses vacances en août se défend très bien même sur le plan météorologique. Au cours des 25 dernières années, les probabilités de beau temps durant le mois d’août se situent entre 80 % (deux premières semaines) et 88 % (deux dernières semaines). 



Selon notre Aperçu de l’été 2018, les météorologues s’attendent cependant à une fin rapide de la période estivale. 

À VOIR : APERÇU DE L'ÉTÉ AU QUÉBEC :



Malgré cette analyse, notre expert Réjean Ouimet croit toujours que ce mois reste un bon choix. « Il faut faire attention cependant. La fin du mois d’août pourrait être un peu plus fraîche qu’à l’habitude », commente-t-il.

À VOIR ÉGALEMENT : AOÛT, LE MEILLEUR CHOIX MÉTÉO : 




Une moins bonne nouvelle pour la fin de l'été. La voici.
La signature d’un été (trop) chaud au Québec, la voici.
Si vous rêvez d’un été idéal, ne lisez pas ceci!
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité