Expired Nouvelles - Un hiver typiquement québécois sur le radar - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Les premières indications laissent entrevoir que l’hiver prochain respectera un patron beaucoup plus classique tant au Québec qu’en Ontario.
APERÇU EXCLUSIF MÉTÉOMÉDIA

Un hiver typiquement québécois sur le radar


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 13 septembre 2017 à 6 h 01 - Les premières indications laissent entrevoir que l’hiver prochain respectera un patron beaucoup plus classique tant au Québec qu’en Ontario. Les Québécois devront donc s’attendre à une saison hivernale plus froide que l’année dernière.


À lire également :  Froid, une cassure brutale en novembre ? Aperçu ici.


Rappelons qu’en 2016-2017, l’hiver a été plus doux (de 2 ˚C à 4 ˚C) que la normale dans la majorité des villes du Québec (sauf dans l’est de la province). En fait, l’hiver dernier a été dans le Top 5 des plus doux.

« On expliquait cette situation à l’époque par les restes d’un influx d’air chaud causé par le phénomène El Niño dans la zone équatoriale de l’océan Pacifique. Ceci a eu pour effet de causer des températures plus douces durant l’hiver. Sauf que ce même hiver a été plus neigeux qu’à l’habitude partout en province (sauf en Estrie). Donc, étant donné qu’El Niño n’a plus d’impacts, le froid prendra plus d’importance », explique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Qu’est-ce qu’un « hiver typique »?

Un hiver typiquement québécois compte (en moyenne) 15 jours avec des températures de -20 ˚C dans le sud du Québec. Cette moyenne est de 65 jours à Val-d’Or et de 31 jours du côté de Québec.

Au chapitre des précipitations, il tombe en moyenne 210 cm de neige à Montréal. La région où il tombe le plus de neige –en moyenne- durant un hiver est Sept-Îles avec 377 cm.

Un hiver classique au Canada

Ce retour d’un patron plus classique pour l’hiver prochain devrait également s’étendre sur l’ensemble du Canada. La zone qui pourrait cependant être plus froide serait une partie des Prairies canadiennes et l’ouest de l’Ontario.

Les territoires à l’extrême nord du pays risquent de connaître des températures plus élevées que la moyenne.

ÉGALEMENT : APERÇU EXCLUSIF DE L'AUTOMNE 2017 :


À VOIR ÉGALEMENT : VOYEZ QUOI NE PAS MANQUER DANS LE CIEL CET AUTOMNE :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité