Expired Nouvelles - Montréal et Sherbrooke isolées du reste du Québec - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

360H
CLIMAT QUÉBEC

Montréal et Sherbrooke isolées du reste du Québec


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 22 février 2017 à 10 h 01 - Chaque hiver a son profil et celui que connaît le Québec jusqu’à maintenant n’est pas le même à Montréal et Sherbrooke par rapport au reste du territoire. En date du 22 février, ces deux villes sont celles où le déficit de neige au sol est le plus important. Même un secteur comme Gatineau, dont le climat s’apparente à celui du sud de la province, compte dix fois plus de neige au sol que la métropole. Pendant ce temps, la Gaspésie a droit à un hiver épique. Trois facteurs expliquent ces réalités hivernales différentes. Les voici.


À lire également : Le prochain week-end passera à l’histoire. Voyez pourquoi.


1-Gatineau toujours aux premières loges

Depuis le début de la saison, les régions de Gatineau (Outaouais), les Laurentides, Québec et Roberval se sont retrouvées sur la trajectoire idéale pour que les précipitations tombent sous forme de neige.

En date du 20 février, Gatineau avait reçu 70 cm de plus que durant un hiver normal. Cet écart positif est de 41 cm dans la Vieille Capitale.

« Ça s’explique par la trajectoire des perturbations. La plupart des dépressions sont venues du Colorado. C’est une bonne source pour nous donner des tempêtes. Le hic cependant est qu’en début de saison, les trajectoires amenaient les perturbations assez loin au nord et faisaient en sorte que l’extrême sud du Québec se retrouvait avec des chutes de neige qui basculaient vers la pluie », explique Réjean Ouimet, expert et présentateur à MétéoMédia.

Les trajectoires des tempêtes ont été plus favorables à la neige dans les secteurs de Gatineau, des Laurentides et de Québec.

Les trajectoires des tempêtes ont été plus favorables à la neige dans les secteurs de Gatineau, des Laurentides et de Québec.

2-Montréal et Sherbrooke : trop de douceur et de pluie

Si les trajectoires ont favorisé Gatineau dans le sud de la province, elles n’ont pas été favorables à la neige à Montréal et Sherbrooke. En fait, les deux villes ont été affectées par les mêmes systèmes dépressionnaires, mais l’air trop doux a brouillé les cartes, surtout pour la neige au sol.

Par exemple, Montréal a reçu plus de neige que la moyenne depuis le 1er octobre, mais il ne restait que 5 cm au sol le 22 février. Ce sont les nombreux redoux et la pluie qui expliquent cette situation.

La preuve est claire lorsqu’on compare la métropole à Saguenay. Il est tombé moins de neige à Saguenay (149 cm) qu’à Montréal (177 cm), mais on enregistre 84 cm au sol au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Un autre secteur qu’on ne peut passer sous silence est l’ouest de la province, qui est loin de connaître un hiver standard. Les températures ont notamment été au-dessus des normales et les principaux systèmes ne se sont pas concrétisés par des chutes de neige importantes.

Résultat, Val-d’Or a reçu 157 cm depuis le 1er octobre, ce qui très loin derrière la moyenne de 203 cm. Fait étonnant, Montréal a reçu plus de neige que Val-d’Or, ce qui est très surprenant d’un point de vue météo.

Les villes de Sherbrooke et Montréal se différencient du Québec au chapitre de la neige au sol.

Les villes de Sherbrooke et Montréal se différencient du Québec au chapitre de la neige au sol.

3-Gaspé : au crochet des bombes météo

L’hiver dépasse les attentes dans l’est du Québec, mais pour des raisons différentes. À Gaspé, on enregistre deux fois plus de neige au sol qu’à l’habitude et il est tombé 346 cm depuis le début de la saison.

Dans ce cas-ci, on explique cet hiver corsé par les nombreux impacts des bombes météo et du blizzard qui ont frappé les Maritimes au cours des dernières semaines. Chaque fois, la pointe de la Gaspésie se trouvait dans la zone payante pour la neige.

À Sept-Îles, l’hiver est également digne de sa réputation avec 294 cm de neige reçue et un couvert de neige au sol de 81 cm.

Montréal a reçu plus de neige que Val-d'Or depuis le 1er octobre.

Montréal a reçu plus de neige que Val-d'Or depuis le 1er octobre.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité