Expired Nouvelles - Trois éco-résolutions pour la nouvelle année - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
ÉCOLOGIE

Trois éco-résolutions pour la nouvelle année


Émilie Aubry
Présentatrice - MétéoMédia

Mardi 1 janvier 2019 à 16 h 18 - Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions. Pour 2019, on souhaite la santé pour notre planète et pour l’aider il nous faut prendre des habitudes plus « vertes ». Voici quelques suggestions si vous êtes en manque d’inspiration.


À lire également : Le minimum solaire approche...Quelles conséquences météo ?


On s’abstient de recycler, puisqu’on opte pour des choix sans gaspillage 

Il est de plus en plus facile de se procurer des articles qui vont nous permettre de consommer sans rien jeter ni recycler. La tendance au zéro déchet nous évite ainsi de mettre des contenants de plastique et de carton au recyclage, puisque tout est pensé pour être réutilisé à maintes reprises. Quand on pense qu’un québécois moyen jette 742 kg de déchets par an, nous comprenons l’urgence d’agir. Prendre la peine de s’équiper pour opter pour ce mode de vie, c’est aussi faire des choix à long terme qui éviteront de prolonger la crise du recyclage. Les centres de tri débordent de contenants qui sont loin d'être essentiels. Voici quelques achats à faire qui pourraient vous accompagner dans la réduction de vos déchets. 

  • Quelques pellicules alimentaires réutilisables faites de cire d’abeille; 
  • Des sacs de tissus ou filets de toutes les tailles pour transporter tout ce que vous voulez;
  • Des pots Mason pour acheter vos produits ménagers et alimentaires en vrac;
  • Des pailles lavables;
  • Un gobelet de café et une gourde : récipients réutilisables à avoir sur soi jusqu’au restaurant pour éviter les contenants à emporter ! 

Quand acheter local devient primordial 

En Amérique du Nord, les fruits et légumes parcourent de 2000 à 2500 kilomètres avant d’arriver dans nos assiettes. Pour sa part, le coton de nos vêtements voyage jusqu’à 65 000 kilomètres avant d’atterrir dans notre garde-robe. Acheter local, c’est aussi diminuer les émission de gaz à effet de serre en limitant le transport de ce que l’on consomme. Les produits fabriqués chez nous sont également de meilleure qualité, c’est ainsi que nos biens peuvent traverser les années sans que l'on ait à surconsommer. Sans oublier que de se procurer des créations québécoises, que ce soient des articles de mode ou des meubles est un moyen d’assurer le bon roulement de notre économie et d’encourager les artisans d’ici. 

Arrêter de fumer n’est pas seulement bon pour notre santé… 

Quand l’humain décide d’arrêter de fumer la cigarette, c’est d’abord et avant tout pour sa santé et celle de ceux qui l’entourent. Pourtant, la culture du tabac est aussi nocive pour la nature puisqu’elle nécessite l’utilisation de pesticides. De plus, la fumée de cigarette est composée d’un mélange de gaz et de particules contenant plus de 4000 substances chimiques, dont au moins 250 sont nocives et plus de 50 sont cancérigènes. Il est ainsi important de prendre conscience de à la pollution microscopique relâchée par un mégot. Une simple cigarette et son filtre prendront une à trois années pour se décomposer. Un paquet de cigarettes jeté nonchalamment mettra six mois pour disparaître. Certains pays du monde donnent même des amendes à ceux qui jettent leur mégot sur la rue. 

À VOIR ÉGALEMENT : Magnifique phénomène dans le ciel : les colonnes lumineuses



Voici une façon inusitée d'avoir accès à de l'eau potable.
Immense cratère glacé découvert sur Mars : détails ici.
Les écureuils ont d'étonnantes capacités
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité