Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Près de neuf heures : jamais un arc-en-ciel n'avait résisté aussi longtemps, de mémoire d'homme.
RECORD

Record de la plus longue durée d'un arc-en-ciel

chargement de la vidéo...

MétéoMédia

Jeudi 7 décembre 2017 à 16 h 45 - Le phénomène optique, éphémère et magique, a duré près de neuf heures dans les montagnes de Taïwan, soit trois heures de plus que l’ancien record du monde.


À lire également : Une belle surprise blanche se prépare


« C’était incroyable, c’était comme un cadeau du ciel… C’est tellement rare », s’est émerveillé Chou Kun-Hsuan, un professeur du département des Sciences atmosphériques de l’Université de la culture chinoise de Taïpei.

De nombreux étudiants, d’autres professeurs et lui-même ont enregistré toute la durée exceptionnellement longue un arc-en-ciel, le 30 novembre dernier. Le rayon coloré a pris forme à 6 h 57 le matin, pour ne s’effacer qu’à 15 h 55, soit huit heures et cinquante-huit minutes plus tard. Jamais ce type de phénomène n’avait duré aussi longtemps de mémoire d’homme.

Découvrez les explications de Patrick de Bellefeuille sur ce record :

10 000 photos comme preuves

Cette région du monde est particulièrement propice à leur apparition. La semaine précédente, l’un de ces arcs aurait même duré près de six heures. Alors, les membres de l’université s’étaient préparés à en revoir un autre apparaître. Le 30 novembre, près de 10 000 clichés ont été pris, de son apparition à son effacement.

Le dossier va être envoyé au Livre Guinness des records pour homologation. Si le fait est avéré, le record précédent serait largement battu. En 1994, l’un de ces phénomènes était apparu en Angleterre, et avait duré six heures.

Comment cet arc-en-ciel a-t-il pu durer aussi longtemps ? 

Commençons par rappeler comment se forme un arc-en-ciel. Ce phénomène optique se produit par temps de pluie et de soleil. Cette configuration rend visible le spectre de la lumière solaire, décomposée par les gouttes d’eau, qui agissent comme un prisme.

Il se trouve que la région des montagnes Yangmingshan près de Taïwan, en pleine saison de la mousson, est propice à rassembler ces conditions. « Avec les pluies conséquentes des dernières semaines, la forêt est gorgée d’humidité, relève Patrick de Bellefeuille, expert à MétéoMédia. Avec le soleil, cette humidité-là s’évapore, remonte dans l’atmosphère, forme des nuages. » En l’absence de vent, ces nuages bas gorgés de gouttelettes d’eau stagnent et filtrent la lumière du soleil. L’ensemble des ingrédients pour créer un arc-en-ciel durable était réuni.

À VOIR ÉGALEMENT : Un spectacle à voir absolument !

Onde de tempête : scénario similaire à celui de 2010 ?
Plus de 26 000 hectares partent en fumée
Le (vrai) froid arrive : il est temps de se préparer !
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité