Expired Nouvelles - Quatre endroits insolites où dormir dehors cet hiver - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Quatre endroits insolites où dormir dehors cet hiver


Émilie Aubry
Présentatrice - MétéoMédia

Mardi 15 janvier 2019 à 14 h 26 - Difficile de pratiquer le camping traditionnel l’hiver : planter sa tente dans un banc de neige n’est pas nécessairement l’idée la plus confortable qui soit. Il existe toutefois des lieux originaux aux quatre coins de la province pour profiter du décor enneigé lors de votre prochain séjour en nature. En voici quatre.


À lire également : Le Québec en panne de tempêtes, vraiment ? Détails ici


UNE BULLE 

Conçu à base de matériaux recyclés, cet hébergement est à la fois écoresponsable et autosuffisant. Protégeant ses visiteurs des rayons UV, les habitations ont un diamètre qui varie entre 3,30 et 4 mètres et nécessitent de 35 à 45 minutes pour être gonflées. Peu importe la saison, il est possible d’aller y passer une confortable nuitée en plein coeur de la forêt. À l’intérieur, on y retrouve un système de chauffage intégré et un ventilateur ultrasilencieux qui assure une surpression à l’intérieur de la structure gonflable, empêchant ainsi la bulle de s’affaisser. Celui-ci permet également la filtration, le renouvellement et le nettoyage de l’air ambiant. Les personnes souffrant d’allergies sont donc assurées de pouvoir passer une nuit dans le bois sans avoir à se soucier de la présence d’allergènes dans la bulle. Puisque la bulle est transparente, elle vous donnera une vue imprenable sur le ciel étoilé, en direct de votre oreiller. Une destination se trouve notamment à Saint-Calixte. 

UN IGLOO 

Nul besoin de se rendre au Pôle Nord pour passer la nuit dans un igloo ! La construction de glace et de neige permet d'accueillir jusqu’à huit adultes. Il faut cependant prévoir le coup pour s’assurer de demeurer au chaud sous une température ambiante de -3 à -5 °C. À ajouter dans vos valises : un tapis de sol, un sac de couchage, des couvertures et des vêtements chauds. On retrouve une destination à Trois-Rivières. 

UN PHARE 

Quoi de plus romantique que de dormir dans un phare datant des années 1800 avec l’infinité du Fleuve Saint-Laurent devant les yeux ? Ce genre d’expérience est accessible dans l’est de la province, notamment au Bas-Saint-Laurent, où des constructions emblématiques proposent des séjours incluant le confort d’une chambre chauffée pour admirer le paysage hivernal d’un point de vue hors du commun. Certains endroits offrent des forfaits incluant le souper, une excursion, une visite des lieux ou du musée qui y est associé. Dans la plupart des cas, la maison du gardien est accessible pour loger davantage d’invités. Gare aux fantômes ! 

UNE YOURTE 

Pour s’imprégner du calme de la nature, un séjour en yourte vous offrira un retour aux sources. À l’origine, ces constructions circulaires ont fait leur apparition en Mongolie pour s’adapter au mode de vie nomade. Si la yourte a été conçue ronde et plate, c’était pour la prémunir contre les vents violents. Bien que la structure soit faite de bois, c’est la couverture faite de feutre et de coton blanc qui promet une étanchéité et qui emprisonne la chaleur. Sous l’effet d’un poêle, la température intérieure peut atteindre 25 °C, de quoi vous faire vivre l’expérience de camping la plus luxueuse de votre vie. En prime, il est fort probable que vous passerez une longue nuit sans être réveillé aux aurores par les rayons du soleil, puisque cette demeure atypique n’a aucune fenêtre. On trouve un de ces lieux à Piopolis, si le coeur vous en dit !

À VOIR ÉGALEMENT : La face cachée de la Lune enfin dévoilée ! 




Un janvier différent de celui de vos grands-parents ?
Effrayant : un serpent infesté par des tiques. Images ici.
Le sel, un vrai ravage pour notre auto. Mais pas seulement!
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité