Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Quand les tomates poussent grâce à un dépotoir...


Josyane Cloutier
Rédactrice - MétéoMédia

Dimanche 10 février 2019 à 10 h 26 - Des milliers de tomates qui poussent grâce à un dépotoir ? Et oui ! Les Serres Demers, à Drummondville, se servent des gaz qui s’échappent d’un dépotoir voisin pour alimenter leurs serres en électricité. 


À lire également : L'île Moukmouk existe vraiment !


Ce sont des millions de tomates qui poussent chaque année grâce au site d’enfouissement. 

C’est grâce au biogaz, un carburant écologique, qu’une telle chose est possible. Le méthane récupéré de la biodégradation de matières organiques, comme les ordures ménagères ou les déchets agricoles, est à l’origine de ce procédé. Ce phénomène se produit naturellement dans les marais ou les rizières, par exemple.

En l’absence d’oxygène, il peut être transformé en carburant qui produirait 97 % moins de CO2 que le diesel d’après l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER).

Dans les faits, l'environnement dans lequel est produite la biométhanisation aura une influence sur la composition exacte du biogaz. Dans tous les cas, le dioxyde de carbone, le méthane, le sulfure d'hydrogène et l'eau figurent en tête de liste.

Les serres Demers ne sont cependant pas les seuls exemples québécois. Au total, 14 sites au Québec utilisent cette façon de faire pour produire de l’électricité, d'après l'AQPER.

Parmi ceux-ci, un site à Saint-Hyacinthe utilise les émanations liées au traitement des eaux usées de la municipalité pour créer de l’électricité, alors que la fromagerie de Charlevoix utilise son petit lait (déchet issu de la production de fromages) pour créer du biogaz.

Le biogaz a toutefois un immense potentiel. En plus d’empêcher le méthane issu de la décomposition des matières organiques de s’infiltrer dans l’atmosphère, il l’optimise pour créer une électricité dite carbo-neutre. Ce type de gaz peut être utile pour diminuer la dépendance aux carburants fossiles et, ainsi, lutter contre les changements climatiques. Il peut également être produit localement.

À VOIR ÉGALEMENT : Climat 2018 : la Terre continue de surchauffer




Les océans pourraient changer de couleur d'ici 2100
Le plus vieux cèdre du Québec est probablement millénaire.
La colonisation des Amériques a eu un impact sur le climat
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité