Expired Nouvelles - Une neige aussi tenace qu’en 2008? Chiffres ici. - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

ANALYSE NEIGE QC

Une neige aussi tenace qu’en 2008? Chiffres ici.


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Jeudi 22 mars 2018 à 11 h 09 - La particularité de la saison froide actuellement est la quasi-absence de fonte au cours des deux derniers mois. Les chutes de neige ont été modestes depuis le mois de février, mais le tapis blanc fond à pas de tortue. Si bien que la fin de la neige au sol pourrait s’approcher de celle de l’hiver record de 2007-2008.


À lire également : Une (grosse) surprise au début du mois d’avril. La voici. 


En 2008, le tapis blanc s’est maintenu durant 138 jours consécutifs, soit jusqu’au 8 avril, à Montréal. « Dans ce cas-ci, l’hiver a été spécial à cause de l’abondance de la neige qui s’est installée à Montréal à partir du 11 décembre (et qui a été sans relâche jusqu’à la fin) », spécifie Réjean Ouimet, expert à MétéoMédia.

Le contexte est différent cette année. La première moitié de l’hiver a été hyperactive à Montréal, mais tout s’est effondré avec la douceur inattendue de la mi-février à la mi-mars.

En fait, si la neige est très présente au sol actuellement dans le sud du Québec, ce n’est pas à cause des tempêtes abondantes. La dernière marquante est celle du 13 au 14 mars (il n’avait pas neigé depuis le 16 février à ce moment-là).

Après cette bordée, Montréal avait reçu 243 cm et comptait environ 50 cm de neige au sol. Depuis ce temps, les chutes de neige ont été rares et la métropole a perdu environ 10 cm. En date du 22 mars, on compte près de 40 cm au sol.

Neige_so_yul

« La présence d’un froid soutenu a un impact sur la lenteur de la fonte cette année, mais la texture de cette neige au sol compte pour beaucoup. C’est que les redoux, les regels, les épisodes de pluie (11 janvier) et de verglas (22 janvier) ont formé une croûte de glace importante sur le couvert de neige. Cela fait en sorte de la rendre plus résistante à la fonte », spécifie Réjean Ouimet.

Normalement, dans le sud du Québec, la neige reste au sol entre le début du mois de décembre et la fin du mois de mars. En date du 22 mars, on comptait plus de 10 cm au sol dans la majorité des secteurs.

EN VIDÉO: À QUAND LA FIN DE LA NEIGE AU SOL, LE SAVEZ-VOUS? :




On devrait évidemment avoir des pertes plus significatives au cours de la semaine prochaine (on prévoit deux ou trois jours avec des températures maximales près ou supérieures à 5 ˚C avec un peu de pluie).

Il sera donc difficile pour Montréal de battre la date du 8 avril de 2008, mais s’il reste de la neige après la semaine prochaine, elle se maintiendra au sol en raison d’un retour du froid à compter du 1er avril.

Neige_joey

1971, l’année imbattable

L’année qui risque d’être imbattable est 1971 à Montréal et Gatineau.

Il s’agissait de l’année de la tempête du siècle (près de 50 cm le 4 mars). Le couvert neigeux avait disparu officiellement le 20 avril. « Un cas unique », spécifie l’expert. Ailleurs au Québec, les records de certaines villes sont spectaculaires.

Neige_au_sol_record

À Québec, en 1978, la neige a disparu le 2 mai. Du côté de Saguenay, en 1974, il a fallu attendre au 9 mai. La date la plus tardive appartient à Sept-Îles, où le tapis blanc s’est fait oublier le 27 mai !

À VOIR ÉGALEMENT : LE VORTEX PRÉPARE UN POISSON D'AVRIL AU PRINTEMPS: 




Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité