Expired Nouvelles - Ouragans : la saison commence, voyez ce qu'elle réserve - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Le 15 mai marque le début de la saison des ouragans dans l’est du Pacifique (elle démarrera le 1er juin pour l’Atlantique Nord et le Pacifique Ouest) et cette année, elle pourrait être influencée par La Niña, une anomalie froide de l’eau dans l'océan Pacifique.

Ouragans : la saison commence, voyez ce qu'elle réserve


Samedi 14 mai 2016 à 15 h 06 - Le 15 mai marque le début de la saison des ouragans dans l’est du Pacifique (elle démarrera le 1er juin pour l’Atlantique Nord et le Pacifique Ouest) et cette année, elle pourrait être influencée par La Niña, une anomalie froide de l’eau dans l'océan Pacifique.


À lire également : La saison des ouragans déjà commencée !


Cela fait deux années consécutives que l’activité tropicale est sous la normale dans l’Atlantique mais est plus soutenue dans le Pacifique Est. « La présence du courant chaud El Niño dans l’océan Pacifique a favorisé la formation d'ouragans l’année dernière », explique Anne-Sophie Colombani, météorologue à MétéoMédia. « Le réchauffement des eaux est la source du développement de ces systèmes », complète-t-elle.

Neuf ouragans majeurs ont été rapportés en 2015. « C’est quatre de plus que la normale » précise Anne-Sophie Colombani. Ce chiffre comprend entre autres Patricia, qui a marqué l’histoire en devenant l’ouragan le plus fort jamais enregistré dans cette région du monde.

À contrario, dans l’Atlantique Nord, malgré des systèmes violents et même mortels (comme Erika en Dominique ou Joaquin aux Bahamas), la saison 2015 a été relativement peu active par rapport à d’habitude. Les eaux chaudes du Pacifique ont eu pour conséquence un plus fort cisaillement des vents dans l’Atlantique qui empêche les ouragans de se développer.

Une saison 2016 inversée

Mais cette année, la tendance pourrait complètement changer. En effet, les météorologues s’accordent à dire qu’El Niño s’apaise, et les modèles tendent à prédire le phénomène inverse pour les mois à venir : La Niña.

La Niña est une anomalie froide de l’eau dans le Pacifique, contrairement à El Niño. Ainsi, cette année on attend une activité sous la normale dans le Pacifique, car les eaux froides sont des inhibiteurs pour les ouragans. Dans l’Atlantique, les chiffres devraient être plus élevés que l’année passée, mais pourraient cependant rester dans la moyenne.

« On attend une saison dans les normales et non une année très active, car il y a un autre facteur en jeu à prendre en compte : le réchauffement climatique » explique Anne-Sophie Colombani. « La fonte des glaces entraine une présence d’eau froide dans le nord et ces eaux froides pourraient redescendre avec les courants marins vers les régions subtropicales où se forment les ouragans dans l’Atlantique », précise la météorologue.

Et l’année 2016 a également la particularité d’avoir connu deux ouragans au mois de janvier : Pali le 12 janvier dans le Pacifique soit l’ouragan le plus précoce jamais observé dans ce bassin, et Alex le 13 janvier dans l’Atlantique qui n’avait pas connu d’ouragan au mois de janvier de 1978 !

La saison commence le 15 mai dans le Pacifique Est, mais elle commence le 1er juin dans l'Atlantique. Elle durera jusqu'au 30 novembre.

Ouragan, cyclone ou typhon ?

Ces trois termes désignent le même phénomène : un système tourbillonnaire tropical accompagné de vents dépassant les 118 km/h. La seule différence est qu’on emploie l’un de ces mots plutôt qu’un autre en fonction de sa situation géographique.

Ainsi, dans l’océan indien et dans le Pacifique Sud, on parlera de cyclone. Dans le nord-est du Pacifique (côte ouest américaine) ainsi que dans l’Atlantique Nord (côte est américaine), on utilisera le terme d’ouragan. Enfin, on retrouve les typhons dans le nord-ouest du Pacifique (Asie).

À voir également : une saison des ouragans plus corsée cette année :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité