Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
OURAGAN MICHAEL | HEURE EN HEURE

Tempête Michael : Après les É.-U., direction l'Europe


MétéoMédia

Vendredi 12 octobre 2018 à 7 h 44 - L’ouragan Michael a frappé une partie de la Floride de mercredi à jeudi, avant d'être rétrogradé en tempête tropicale. Il affecte désormais la Nouvelle-Angleterre où les rafales sont encore puissantes et les précipitations importantes.


À lire également : Floride: des milliers de CARCASSES s'échouent sur les plages


Vendredi, 7 heures :



Michael, l’ouragan redevenu tempête tropicale, est présentement situé au-dessus de la Nouvelle-Angleterre (Connecticut, Massachusetts) et se déplace rapidement (46 km/h) vers les eaux de l’Atlantique Nord. 

Il atteindra les eaux libres dans la journée de vendredi, gardant des vents soutenus d’environ 100 km/h. Se déplaçant vers l’est, le système devrait atteindre les côtes de l’Europe après le week-end.





Jeudi, 7 heures :

Désormais rétrogradé en tempête tropicale, Michael se trouve en Caroline du Sud, et se dirige vers la Caroline du Nord et la Virginie.



Localement, certains secteurs pourraient recevoir jusqu'à 250 mm. 

181011 - Michpluie

Le nombre de coupures d'électricité s'élève désormais à plus de 815 000en Floride, en Alabama, en Géorgie, mais aussi dans les Carolines. 



Mercredi, 21 h 10 : selon CNN, l’ouragan a causé environ 500 000 pannes de courant en Floride, en Alabama et en Géorgie.

19 h 45 :Les autorités floridiennes ont annoncé qu'un homme était décédé à la suite de la chute d'un arbre. Il s'agit de la première victime répertoriée dont la mort est liée au phénomène météo. L'ouragan continue son chemin dévastateur, désormais en catégorie 2, avec des vents soutenus autour de 160 km/h. Lorsqu'il a touché terre il y a six heures, ils s'élevaient à près de 250 km/h, avec des rafales encore plus rapides.

Plus de 311 000 maisons, usines et autres bâtiments commerciaux sont privés d'électricité en Floride, en Géorgie et en Alabama. 19 000 employées des compagnies d'électricité sont prêts à intervenir dans ces États.

17 h 15 :Michael a été rétrogradé en ouragan de catégorie 3, avec des vents soutenus à 205 km/h. Son oeil s'approche du sud-est de l'Alabama et le sud-ouest de la Géorgie. 

Près de 120 000 foyers ont été coupés du réseau électrique en Floride, d'après Gulf Power, qui dessert 457 000 clients. 



max

16 heures :L'oeil de l'ouragan est toujours bien visible, deux heures après avoir touché terre sur la Floride. Les dégâts sont déjà considérables, selon ce que l'on peut constater sur les images qui nous parviennent. Les relevés radar indiquent que l'oeil progresse désormais à l'intérieur des terres au niveau du comté Jackson et s'approche de l'autoroute 10, selon le Centre national des ouragans(NHC). Le système se déplace en direction nord-est à 24 km/h, avec des vents soutenus de 225 km/h. C'est légèrement plus faible qu'au moment où il a touché terre : en effet, l'ouragan s'affaiblit dès lors qu'il quitte les eaux chaudes qui le nourrissent.

Le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a annoncéque l'État se prépare à déployer un million de gallons d'eau et 1,5 million de repas préparés.

Michael est l'ouragan le plus puissant à toucher le sol américain depuis l'ouragan Andrew, qui avait dévasté le sud de la Floride en 1992.



14 h 30: Michael a touché terre au niveau de la ville de Panama City Beach (peuplée par 12 000 résidents) en début d'après-midi, avec des vents soutenus autour de 240 km/h. Sa pression, a encore baissé dans les dernières heures (919 Mb), faisant de cet ouragan le troisième le plus puissant de l'histoire à toucher terre sur les États-Unis continentaux. 



Notre reporter sur place Patrick de Bellefeuille a dû se mettre à l'abri, pour des raisons évidentes de sécurité.

11 h 30:

L'ouragan Michael s'est une nouvelle fois intensifié : ses vents sont désormais à 240 km/h. Il reste toutefois en catégorie 4, dans la mesure où pour atteindre la catégorie suprême, il faut que les vents soient égaux ou supérieurs à 251 km/h. 

Son intensification risque de continuer, dans la mesure où les facteurs d’un bon développement d’ouragan sont déjà tous réunis : faible cisaillement de vents (pour faciliter sa structure) et eau de mer chaude autour des 29 °C , laquelle le nourrit en énergie sous forme d’humidité. 

181009 - MikeTempO

10 h 30 :

Dans le nord-ouest de la Floride, les autorités ont ordonné (ou vivement conseillé) à 500 000 personnes d'évacuer leur domicile. Ils annoncent également que les coupures d'électricité seront très nombreuses et qu'il faudra s'attendre à ce que le courant ne soit pas rétabli avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Avec l'onde de tempête, les habitants sont invités à éviter de se déplacer dans les rues inondés, pour éviter d'être emporté par de lourds débris. Rappelons qu'une onde de tempête est un réhaussement du niveau de la mer, laquelle déborde sur les terrains côtiers. Un phénomène qui accompagne régulièrement les systèmes dépressionnaires importants.

181010 - Michael1  

Mercredi, 7 h 45 :

L'un des indicateurs pour mesurer la force d'un ouragan est la pression barométrique : plus la pression est basse, plus l'ouragan est puissant. La pression barométrique de Michael est présentement à 937 millibars. À titre de comparaison, la pression de l'ouragan Irma, l'année passée, était de 918 millibars. 

Patrick de Bellefeuille, notre reporter sur place, nous explique ce qu'il va se passer tout au long de la journée.



Après être entré par le nord-ouest de la Floride, Michael traversera la Géorgie demain matin en catégorie 1 (un évènement, dans la mesure où les ouragans sont supposés perdre rapidement en intensité après avoir touché terre). Il se dirigera ensuite vers les Carolines en tempête tropicale, qui se remettent tout juste du passage de l'ouragan Florence, pour ensuite plonger dans l'océan Atlantique. Il se dirigera alors vers le nord-est, et perdra en intensité. 



Mercredi, 6 heures :

Michael est désormais un ouragan de catégorie 4 : ses vents sont à 220 km/h. Le système se dirige vers le nord à 20 km/h et devrait toucher terre dans les environs de la ville de Pensacola en début d'après-midi. 

Notre reporter, Patrick de Bellefeuille, est à Panama City. Il est arrivée au courant de la nuit et nous a expliqué les mesures de sécurité qu'il a prises. Il a également constaté les premiers signes de l'arrivée d'un ouragan. 



Mardi, 18 h 30 :Notre reporter sur place Patrick de Bellefeuille se dirige vers les secteurs les plus menacés par l'ouragan :



Mardi, 17 heures: Michael est désormais un ouragan majeur, ses vents soufflent à une vitesse de 195 km/h de façon soutenue. Il est désormais plus puissant que l'ouragan Florence, le dernier à avoir atteint les États-Unis, lorsque celui-ci a touché terre le mois dernier. Michael devrait continuer à s'intensifier avant de frapper de plein fouet le nord-ouest de la Floride.



L'état d'urgence a été déclaré dans plusieurs centaines de comtés en Floride, en Géorgie, en Alabama et en Caroline du Sud. Des évacuations obligatoires sont en cours pour de nombreuses communautés le long de la côte floridienne. Les premiers effets devraient se faire sentir dès mardi soir localement. « C'est votre dernière chance de vous tenir prêt pour cette tempête monstrueuse et mortelle, a alarmé le gouverneur de Floride Rick Scoot dans un gazouillis. L'État ne [la] prend pas à la légère, et toutes les familles devraient en faire autant. »


 

À VOIR ÉGALEMENT : Le cauchemar des snowbirds se concrétise




L’ouragan Michael, un MONSTRE fonce sur la Floride
Les hivers québécois sont-ils plus extrêmes? Réponse ici.
Florence : une catastrophe naturelle... Et sanitaire
Les fantômes de Florence toujours présents
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité