Expired Nouvelles - Noël vert, blanc ou marbré? - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Manque de neige historique dans le sud du Québec.

Noël vert, blanc ou marbré?


MétéoMédia
La rédaction

Mardi 22 décembre 2015 à 18 h 00 - Non seulement les secteurs du sud de la province sont assurés de connaître un Noël vert, mais ils enregistrent même une pénurie de neige historique. La situation est toutefois encore incertaine à Québec, qui pourrait connaître un Noël... marbré. Comme si ce n'était pas suffisant, les 24 et 25 décembre pourraient être les plus chauds jamais enregistrés. 


 À lire également : En chiffres : le Noël blanc a le dessus sur le Noël vert


Si la situation est claire pour le Saguenay, la Côte-Nord et la Gaspésie, qui se réveilleront sous un tapis blanc, le Noël blanc n'est pas gagné à Québec.

« La pluie qui tombera sur la région de Québec pourrait faire fondre la neige qui viendra tout juste de tomber, mais comme le mercure se sera au-dessus du point de congélation, la neige ne tiendra peut-être pas le coup », indique Julien H.Pellerin, météorologue à MétéoMédia.

Pour être considéré comme un Noël blanc, le critère de référence est une épaisseur de deux centimètres de neige au sol le 25 décembre.

Les températures seront trop douces pour permettre à la neige de survivre la journée de Noël.

Pénurie de neige record

Les régions de Montréal, Sherbrooke et Gatineau enregistraient en date du 22 décembre un manque de neige record. Alors que Sherbrooke a habituellement déjà reçu 76 cm de neige à cette période, il n'est tombé que 11 cm cette année. 

L'ancien record remonte en 1982, alors qu'il était tombé 18 cm.

Du côté de Gatineau, il est tombé 1 cm de neige seulement, alors que les précipitations totalisent normalement 62 cm à cette date. L'ancienne marque est de 1,8 cm en 1998. 

Si la tendance se maintient, la majorité des régions finiront le mois de décembre sous la moyenne en ce qui a trait aux précipitations de neige.

Beaucoup moins de neige reçue que la normale.

À moins de dix jours de Noël, les modèles s'entendent sur une poussée de chaleur record les 24 et 25 décembre, ce qui fait largement diminuer les chances d’un Noël blanc sur le Québec. 

Les températures pourraient dépasser les 15 degrés, voire même les 20 degrés dans l'extrême sud de la province à la veille de Noël cette année. Si le mercure dépasse 8,3 degrés Celsius à Montréal, le 24 décembre deviendra le plus chaud de mémoire d'homme, fracassant ainsi le record de 1957. 

Plusieurs autres régions sont en lice pour fracasser des records de chaleur pour le réveillon. C’est le cas notamment de Québec, Sherbrooke, Gatineau et Val-d’Or.

Noël le plus chaud de l'histoire.

Le dernier Noël vert quasi généralisé remonte à 2006. À Montréal, on ne comptait pas 2 cm au sol le 25 décembre 2014.

Selon les moyennes qui regroupent les données des 58 dernières années (de 1955 à 2013, sauf Sherbrooke, depuis 1962, et Gaspé, depuis 1977), la plupart des régions sont –théoriquement- assurées d’avoir de la neige à Noël.

C’est le cas à Saguenay, où les probabilités de neige le 25 décembre sont actuellement de 100 %. Il s’agit de la seule ville au Québec qui a un taux aussi élevé, suivi de Val-d’Or (98 %), Québec (98 %), Rimouski (92 %), Sept-Îles (98 %) et Gaspé (97 %).

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité