Expired Nouvelles - L’été en chiffres - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Explications de Réjean Ouimet.

L’été en chiffres


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mardi 24 mai 2016 à 20 h 30 - La période estivale a un profil météo bien à elle. Chaque année, le Québec a droit à de la chaleur, des orages, de la pluie et de la fraîcheur. Certaines années ont cependant été plus intenses que d’autres. Voici quelques statistiques sur les normales et les records préparées par notre service de météorologie.


À lire également : Top 3 de nos étés les plus affreux


Un été normal, c’est quoi?

• La moyenne globale des températures au Québec est de 16,9 °C. La moyenne de température la plus élevée de juin à août est de 20 °C à Montréal, tandis que la plus basse est celle de Sept-Îles (13,8 °C).

• Dans un été normal, c’est la ville de Québec qui reçoit le plus de précipitations (337 mm), alors que Rimouski affiche la moyenne la plus faible (261,7 mm).

• De 1981 à 2010, on a enregistré en moyenne 13 jours avec des températures égales ou supérieures à 30 °C à Gatineau. Les villes de Montréal (9 jours) et Saguenay (8 jours) sont celles qui comptent le plus de jours chauds, statistiquement parlant.

L'été le plus chaud à Montréal remonte à 1955

Records de chaleur

• L’été le plus chaud à Montréal remonte à 1955, alors que la température moyenne a été de 22,1 °C. À l’opposé, l’été le plus frais a été celui de 1986 avec une température moyenne de 18 °C.

• Du côté de Québec, l’été de 1973 a été le plus chaud avec une température moyenne de 19,5 °C, tandis que le plus frais remonte à 1986 avec une moyenne de 16,1 °C.

• Quant au record de chaleur le plus élevé enregistré au Québec, il appartient à la ville de Saguenay, où il a fait 38,4 °C le 2 juillet 2002. L’humidex le plus élevé a été enregistré à Québec (49,3) le 1er août 1975.

L'été le plus chaud à Québec remonte à 1973.

Records de précipitations estivales

• Les gens de Québec ont reçu 496 mm de pluie en 1967, ce qui en fait l’été le plus arrosé dans cette région. À l’opposé, il est tombé seulement 117 mm d’eau en 1953 à Québec.

• À Montréal, l’été de 1972 a été le plus arrosé avec 417 mm, tandis que le moins pluvieux remonte à 1983 (140 mm).

• Le record de l’été pluvieux appartient cependant à Sept-Îles, où il est tombé 508 mm d’eau lors de l’été de 1993. Quant à l’été le plus sec, il remonte à 1944, alors que Gatineau avait reçu seulement 123 mm. Le record de la journée la plus arrosée appartient à Gaspé. Il est tombé 137 mm de pluie le 6 juin 1980.

Montréal a reçu plus de 400 mm de pluie à l'été 1972.

En 1967, Québec recevait près de 500 mm d'eau durant l'été.

Moyenne des orages

• En moyenne, la ville de Montréal a droit à 17 jours avec des orages durant l’été, ce qui en fait la région la plus orageuse. À l’opposé, la région de Sept-Îles compte une moyenne de six orages par été.


Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité