ExpiredNouvelles - Septembre n’a pas été frais depuis près de 20 ans! - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Plusieurs Québécois ont l’impression que l’été a toujours tendance à s’étirer en septembre. Ce n’est pas faux. Chiffres ici. (photo : Michel Simard)
EN CHIFFRES

Septembre n’a pas été frais depuis près de 20 ans!

chargement de la vidéo...

Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Mercredi 13 septembre 2017 à 11 h 41 - Plusieurs Québécois ont l’impression que l’été a toujours tendance à s’étirer en septembre. Ce n’est pas faux. À Montréal, les moyennes des températures durant ce mois ont été exceptionnellement élevées en 2015 et 2016. En fait, le dernier mois de septembre frais remonte à près de 20 ans dans la métropole.


À lire également :  Froid, une cassure brutale en novembre ? Aperçu ici.


Un mois est répertorié comme étant plus frais lorsque la moyenne est inférieure de 1 °C par rapport à la normale. Il faut remonter en 2000, alors que le mois avait été 1,2 °C plus frais que la moyenne mensuelle (15,5 °C).

Il faut cependant souligner que les deux dernières années ont été vraiment hors du commun. En 2016, il a fait 2 °C plus chaud qu’en temps normal, à Montréal, en septembre. Cet écart était de 3,3 °C en 2015.

« La barre a été placée très haute depuis deux ans. Les écarts ont été moins spectaculaires entre 2001 et 2014, mais les moyennes ont toujours été légèrement au-dessus ou dans les normales. Avec ces données, on peut confirmer que la tendance n’a jamais penché vers du temps plus frais au moins depuis 17 ans », confirme André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Un décalage qui se confirme

Les étés québécois ont tendance à se décaler et certaines données permettent de l’affirmer. Selon nos calculs, à Montréal, de 1871 à 1900, la chaleur estivale se terminait (en moyenne) le 26 août.

La métropole a fait des gains importants de 1981 à 2010, alors que la moyenne de la fin de la chaleur estivale est passée au 3 septembre. À Québec, de 1877 à 1900, la chaleur estivale se terminait en moyenne le 22 août. De 1981 à 2010, cette période a été décalée au 30 août.

EN RAPPEL : Les étés plus longs que dans le bon vieux temps

À VOIR ÉGALEMENT : UN AUTOMNE SOUS LE SIGNE DE L'ÉTÉ DES INDIENS :

Un automne des Indiens avec une fin abrupte. Aperçu ici.
Un hiver traditionnel à prévoir au Québec
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité