Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
SAINT-VALENTIN

Les roses, un cadeau pas très vert


Rosalie Dion
Rédactrice - MétéoMédia

Dimanche 10 février 2019 à 15 h 58 - Les roses représentent un symbole de la Saint-Valentin, aux côtés de Cupidon et des boîtes de chocolat en forme de cœur. Malheureusement pour les romantiques, cette fleur n’est pas un cadeau qui fait plaisir à la planète.


À lire également : L'île Moukmouk existe vraiment !


Les fleurs peuvent parcourir jusqu’à 8 000 km avant d’atterrir chez votre fleuriste. Bon nombre d’entre elles, soit 70 %, sont cultivées au Kenya, en Afrique. Bien que le climat soit favorable à la croissance des rosiers, cette industrie est néfaste pour l’environnement. 

L’eau est une ressource rare dans cette région du monde et les roses en nécessitent de grandes quantités. Leur culture est responsable de l’assèchement d’un des plus importants lacs kenyans ainsi que de la destruction d’un écosystème. Les sols, les points d’eau et les nappes phréatiques sont également pollués par l’utilisation d’une grande quantité de pesticides. 

Il est également important de noter que la qualité de vie des Kenyans est affectée négativement, puisque les salaires offerts par l'industrie ne sont pas suffisants pour répondre au coût de la vie. 

La vente des roses, en chiffres 

- En 2015, 5,38 millions de tiges de roses ont été produites au Canada; 

- 11,1 millions de douzaines de roses ont été importées au Canada en 2016, en provenance de l’Équateur et de la Colombie; 

- La valeur totale de cette industrie au Canada s’élevait à 71,7 millions de dollars en 2016. 

(Source : Statistique Canada

Quelles solutions ? 

L’achat de plantes en pot est un choix largement plus écologique puisque l’exportation de terre est interdite au Canada. Se procurer des fleurs produites localement et de saison faites de branches de conifères, de cocottes et d’écorces est aussi une bonne option. Ces végétaux nécessitent moins d’emballage puisqu’ils sont déjà adaptés au climat québécois.

À VOIR ÉGALEMENT : Climat 2018 : la Terre continue de surchauffer




Quand les tomates poussent grâce à un dépotoir...
Une fonte inattendue sème la panique chez les scientifiques
Trop dormir, néfaste pour la santé ?
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité