ExpiredNouvelles - Les rendez-vous astronomiques incontournables cet automne - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
APERCU_CIEL

Les rendez-vous astronomiques incontournables cet automne

Visitez notre Guide de la saison automnale pour voir notre Aperçu de l'automne et d'autres textes connexes.

chargement de la vidéo...

Marie-Pier Tremblay
Rédactrice - MétéoMédia

Lundi 21 septembre 2015 à 13 h 24 - Vous aurez plus d’une raison de tourner les yeux vers le ciel cet automne. Voici votre guide des meilleurs événements astronomiques de la saison 2015.

Éclipse solaire partielle.

13 septembre – Le sud de la planète éclipsé! 

Bien qu’elle ne sera pas visible du Canada, une éclipse solaire partielle agitera le ciel le 13 septembre. 

La Lune plongera une partie de la Terre dans l’ombre, couvrant environ 90 pour cent du Soleil. L'éclipse balayera le sud de l'Afrique et l'Antarctique oriental à partir de 00h40 jusqu’à 05h05. Le phénomène atteindra son maximum à 02h53. 

Il sera difficile d’observer cette éclipse en personne dans ces régions relativement éloignées. Cependant, plusieurs sites offriront une diffusion en direct de l'événement.

Visionnez l'éclipse en direct.

Vénus.

19 septembre – Vénus brille de mille feux 

C’est le matin que Vénus atteindra sa magnitude maximale à l’horizon est. La planète sera alors des dizaines de fois plus brillante que n’importe quelle étoile.

La plus belle éclipse lunaire totale de la décennie!

27-28 septembre – La meilleure éclipse de Lune de la décennie! 

La nuit du 27 au 28 septembre est sans doute le rendez-vous à ne pas manquer cet automne. La pleine Lune se donnera en spectacle, nous offrant une « super » éclipse lunaire totale! 

La Lune passera donc dans l’ombre de la Terre. Le phénomène débutera à 20h11 (HAE), mais il faudra cependant attendre au moins une heure avant que le spectacle ne devienne apparent. En effet, à 21h07 débutent les phases partielles de l’éclipse. Puis, de 22h11 à 23h23, le vrai spectacle commence. La Lune prendra une teinte rougeâtre alors que l’éclipse sera totale. Contrairement à une éclipse solaire, elle ne représente pas de danger pour les yeux. L’astre sortira ensuite de l’ombre de la Terre. Les phases partielles prendront fin à 00h27, mais notre satellite quittera complètement la pénombre une heure plus tard. 

Seules les régions à l'est du Manitoba seront en mesure de regarder la totalité du phénomène. Malgré cela, toute l’Amérique, l’ouest de l’Europe et l’Afrique pourront admirer l’éclipse au moins dans une phase partielle. Il ne faudra pas manquer cette chance puisque la prochaine éclipse totale visible en entièreté au Québec n’aura lieu qu’en janvier 2019. 

Il s’agira de la deuxième et dernière éclipse de Lune de l’année, mais aussi de la dernière d’une tétrade, soit une série de quatre éclipses totales consécutives ayant lieu à environ six mois d’intervalle. La tétrade lunaire est un événement spécial qui se produit chaque décennie ou deux, lorsque quatre éclipses lunaires totales se produisent en l'espace de deux ans. La dernière tétrade était en 2003-2004, et la prochaine aura lieu en 2032-2033. 

Les éclipses de la tétrade actuelle ont eu lieu les : 

  • 15 avril 2014 - visible de l'ensemble du Canada 
  • 8 octobre 2014 - visible de l'océan Pacifique et l'ouest du Canada 
  • 4 avril 2015 - visible de l'océan Pacifique et la côte ouest du Canada 
  • 28 septembre 2015 - visible de l'ensemble du Canada

Non seulement la Lune sera pleine, mais elle sera aussi à son périgée de l'année 2015. Cette super Lune nous apparaîtra alors plus lumineuse et plus grosse qu’à l’habitude. Elle aura surtout pour effet de produire de grandes marées du 28 au 30 septembre.

Pluie d'Orionides.

21 octobre - Pluie d’Orionides 

Cette pluie d’étoiles filantes est visible chaque année entre le 2 octobre et le 7 novembre avec un apogée autour du 21 octobre. Cette deuxième pluie de météorites de l'année est produite lorsque la Terre traverse les débris laissés par la comète de Halley. 

Bien que les Orionides soient moins nombreuses que les Perséides en août, on peut apercevoir jusqu'à une vingtaine de météores par heure sous un ciel dégagé et obscur. 

Le meilleur moment pour observer cette pluie d’étoiles sera après minuit.

Conjonction céleste.

28 octobre - Conjonction de Vénus, Jupiter et Mars 

Il arrive rarement de voir trois planètes brillantes si proches les unes des autres dans le ciel qu’elles le seront tôt dans la matinée du 28 octobre. À ce moment, Vénus, Jupiter et Mars seront regroupés dans le ciel oriental. Vous pourrez admirer le trio au-dessus de l'horizon à partir de 03h30, et il restera visible jusqu'au lever du soleil. Si vous regardez d'assez près, vous pourrez même repérer Mercury Rising.

Le pic d’activité des Taurides Nord, 11 novembre pourrait être assez spectaculaire.

11 novembre - Les Taurides « doubles » 

Les Taurides, ces étoiles filantes associées à la comète Encke seront à leur maximum d’intensité le 11 novembre. En raison des perturbations des planètes, particulièrement de Jupiter, on peut observer les Taurides en deux sections distinctes : les Taurides du Nord, actives du 20 octobre au 10 décembre, et les Taurides du Sud, actives du 10 septembre au 20 novembre. 

Ce qui est remarquable à propos de ce duo n’est pas le nombre d’étoiles qu'il produit, puisqu’elles apparaissent seulement à un rythme d’environ 5 par heure pendant leur nuit de pointe, mais plutôt les boules de feu qu'il peut produire. 

Situés dans la constellation du Taureau, les météorites plus gros qu’un caillou deviennent des bolides, aussi appelés boules de feu de Halloween, et laissent derrière eux de longues traînées de fumée. 

Alors que le 23 octobre, l’apogée des Taurides Sud passera relativement inaperçu, le pic d’activité des Taurides Nord, 11 novembre pourrait être assez spectaculaire. Cela est dû à une explosion périodique inhabituelle de boules de feu à partir du flux des Taurides Nord, qui se produit tous les 7 ans. La dernière éruption était en 2008.

Pluie de Léonides.

17 novembre - Pluie de météores des Léonides 

Une autre pluie de météorites, les Léonides, produira environ 15 météores par heure à son apogée le 17 novembre. Le phénomène est originaire des débris rocheux laissés par la comète Tempel-Tuttle, qui tourne autour du Soleil tous les 33 ans. 

L'influence de la comète sur les étoiles filantes observées est primordiale. On assiste à de véritables tempêtes de météorites quand la comète vient juste de passer, produisant alors des centaines de météores par heure. On les a observés pour la dernière fois en 2001. La prochaine grande pluie est annoncée vers 2032.

Aperçu automne : des extrêmes corsés et prolongés
Le soleil retarde la saison des couleurs
Vos plus beaux clichés de la super Lune Rouge
Une tornade géante sur le Soleil
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité